Machines autonomesYanmar améliore ses tracteurs robots

Yanmar améliore ses tracteurs robots
(©Yanmar)

Les tracteurs robots sont en train d’entrer dans le quotidien des exploitations agricoles japonaises.

Le pays du Soleil-levant connaît actuellement une intense vague de consolidation de ses exploitations agricoles. En même temps que les structures s’agrandissent, le vieillissement de la population rurale conduit à des pénuries de main-d’œuvre que seules des machines agricoles autonomes peuvent combler. Les constructeurs locaux proposent dès à présent des tracteurs robotisés capables de prendre en charge des chantiers.

Les gammes de tracteurs YT4/5A de Yanmar de 60 à 72 ch pouvant travailler avec ou sans chauffeur viennent de faire l’objet d’une mise à jour de leur système de guidage. Les engins sont ainsi plus précis dans des travaux de semis et plantation réalisés à des vitesses d’à peine 0,5 km/h. Leur système de positionnement à signal de correction RTK adressé par des stations terrestres a laissé la place à une antenne multifréquence. L’électronique embarquée sur le tracteur corrige d’elle-même son positionnement en comparant les décalages de signaux expédiés par le même satellite sur trois différentes fréquences. Quatre tracteurs à roues et à chenilles ainsi équipés seront disponibles sur le marché japonais à des tarifs hors taxe allant de 12,6 à 16 millions de yens (99 000 à 125 000 €).

Positionnement multifréquence

Positionnement à correction RTK

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Travail du sol

Dalbo Le rouleau autoporteur sur mesure

Evénement

Quatre pavillons pour Claas à l’Agritechnica

Pièces et équipements

Denis : La trémie mobile jusqu’à 14 t/h

Carburants alternatifs

JCB mise sur l’hydrogène

Moissonneuse-batteuse

Le désherbage commence à la moisson

broyage de pierres

Kirpy : l’entretien du broyeur BPS 250 simplifié

Nominations

Un Américain et un globe-trotter à la tête de Case IH

Matériel de récolte

Ropa : Une automotrice qui s’aligne à sa grande sœur

Tama

Des ficelles mieux recyclées