Moissonneuse-batteuseGomselmash carbure au gaz

Le constructeur biélorusse va commercialiser une moissonneuse-batteuse fonctionnant au gaz ou au biométhane.

La première moissonneuse-batteuse au monde à fonctionner au gaz naturel sera biélorusse. Gomselmash équipe la plupart de ses machines de diesels Cummins. Le constructeur a demandé au motoriste américain de lui fournir la variante à gaz de ses moteurs diesel QSG12 (6 cylindres, de 335 à 512 ch). C’est donc un Cummins X12N de 350 ch qui prend place sur la moissonneuse Palesse GS4118K. Le moteur X12N peut fonctionner au gaz naturel comprimé (GNC), au gaz naturel liquéfié (GNL) ou au biométhane. Dans son argumentaire, Gomselmash avance que le gaz naturel peut être plus de 60% moins cher que le diesel. Au-delà des économies, il peut offrir une réduction des émissions de dioxyde de carbone allant jusqu'à 15% par rapport à un équivalent diesel.
La Palesse GS4118K est une machine conventionnelle avec un accélérateur de flux et un batteur, qui débouchent sur cinq secoueurs. Huit réservoirs à gaz d’une contenance totale de 1816 litres sont répartis sur la hotte et sur les côtés de la machine. Selon le type de terminal, elles demandent 10 à 20 mn pour être remplies et apportent une autonomie de 8 à 10 heures.
Gomselmash a développé cette moissonneuse pour des territoires où il est parfois compliqué de se ravitailler en gaz. La machine pourra indifféremment faire le plein auprès d’une station de méthanisation ou d’un fournisseur local de gaz.   

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Visite d'usine

M-Extend : l’usine d’Acigné se robotise

Réseaux New Holland et Case IH
Réseau Bricopro

Les particuliers sont les bienvenus chez Comai

Digitalisation

SmartEquip met ses données au service de la maintenance

Composants hydrauliques

Bosch Rexroth acquiert HydraForce

Réseau Lely

Un parc de 1 200 robots dans le viseur du groupe Blanchard

Véhicules agricoles

40 ans de croissance régulière pour Thiévin

Centrales d’achat

Philippe Ackermann président de Promodis

Sécurité

Gabillet en appui aux soldats du feu