Agriculture de précisionCNH Industrial met la main sur Raven Industries

CNH Industrial met la main sur Raven Industries
(©Raven industries)

CNH Industrial n’a pas hésité à mettre la main au portefeuille pour acquérir la totalité du capital de Raven Industries.

Le constructeur des matériels Case IH, New Holland et Steyr a proposé aux actionnaires de Raven Industries, spécialisé dans les systèmes d’agriculture de précision, les films plastiques et les ballons stratosphériques, de débourser 58 $ pour chacune des actions, soit un total de 2,1 Md$. Cela représente un montant supérieur de 33,6 % à celui de la moyenne de sa capitalisation boursière durant les quatre dernières semaines. « L’agriculture de précision et l’autonomie sont des composants critiques de notre stratégie d’aider nos clients agricoles à atteindre les prochains niveaux de productivité, et de libérer tout le potentiel de leurs activités », explique Scott Wine, le directeur général de CNH Industrial. « La combinaison des technologies de Raven et de notre portefeuille de produits devrait leur apporter des solutions nouvelles et connectées susceptibles de les rendre plus productifs et efficaces. »

Raven Industries est une entreprise fondée en 1956 à Sioux Fall, dans le Dakota du Sud, qui a réalisé sur son dernier exercice un chiffre d’affaires de 348 M$ et un bénéfice net de 18,9 M$ (382 M$ et 35 M$ l’année précédente, d’avant pandémie). Elle est organisée en trois divisions. Les ventes de celle des technologies appliquées développant des systèmes d’agriculture de précision ont atteint 147 M$, soit une progression de 12,8 % par rapport à l’exercice précédent. Celles des films plastiques utilisés en géomembrane ou en étanchéification de retenues d’eau ont représenté 148 M$ (-25,2 %). Celles des systèmes de défense et ballons stratosphériques se sont élevées à 53 M$ (-2 %). La première division est aussi celle qui semble la plus rentable puisqu’elle a généré 26,5 M$ de bénéfices lors du dernier exercice, contre 15,7 M$ et 4,4 M$ pour les deux autres.

CNH Industrial estime que les synergies découlant de cette transaction pourraient générer 400 M$ de chiffre d’affaires supplémentaires et 150 M$ de marge opérationnelle (Ebitda). Il indique, par ailleurs, que les activités de films plastiques et de ballons stratosphériques présentent un intéressant potentiel pour devenir des activités indépendantes.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Élevage
Parts de marché 2020
Concours Sitma’Ginov

La Sitma met les étudiants à l’épreuve

Robotisation

Aisprid va cueillir des tomates

Tracteur

New Holland : une cabine connectée pour les T7 HD

Composants hydrauliques

Concentration dans le monde des vérins

Parts de marché 2020
Nouvelles technologies

Horsch prêt pour la robotisation