Travail du solGrégoire Besson renoue avec les investissements

Grégoire Besson renoue avec les investissements
(©Grégoire Besson)

Les trois usines françaises de Grégoire Besson vont recevoir de nouveaux outils et faire l'objet d'une réorganisation du flux de production.

Grégoire Besson investit 5 millions d’euros sur ses trois sites de Sèvremoine (Maine-et-Loire), Langeais (Indre) et Bergueneuse (Pas-de-Calais). Sèvremoine, le siège de l’entreprise, bénéficie d’une enveloppe de 2 millions d’euros pour l’investissement dans le renouvellement du centre d’usinage, l’acquisition d’un nouveau robot de soudure et d’un bras de contrôle qualité. Avec ces investissements et la réorganisation des flux, Grégoire Besson compte augmenter sa capacité de production d’au moins 30%. Le projet d’industrialisation bénéficie du soutien de France Relance. Grégoire Besson fait également partie de l’association French Fab, l’étendard de l’industrie française. En plus de la production au sein de ses propres sites dans l'Hexagone, l’entreprise familiale s’approvisionne à 80% auprès de fournisseurs français. A terme, elle souhaite rapatrier les 20% restants en Europe. Le projet industriel se traduit par le recrutement de 15 nouveaux salariés en production et 5 en support dans les bureaux.  

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Immatriculations de tracteurs

Le dynamisme se maintient

Chargeurs frontaux

Kubota choisit MX

Danemark

Samson Group achète son compatriote Gøma

Moissonneuses, tracteurs

Claas ouvre une usine au Kazakhstan

Robots d’alimentation

Un réseau Kuhn à mettre en place

Inauguration
Troisième trimestre

Tous les indicateurs au vert pour Deere & Company

Moteurs Deutz

Croissance à deux chiffres sur tous les segments

Informatique

Kubota veut accélérer sa transition numérique avec Accenture