MotorisationsUn segment vert pour Deutz

Un segment vert pour Deutz
(©Deutz)

La nécessité de fournir à l’industrie de nouvelles générations de motorisations fonctionnant avec des énergies alternatives a conduit Deutz à mettre en place une division spécialisée.

Toutes les activités et développements de Deutz liées au développement et à la production de lignes motrices non diesel seront rattachées à une nouvelle ligne comptable appelée « Segment Vert ». Celle-ci comprendra les systèmes électriques, notamment ceux de la filiale Torqueedo spécialisée en motorisation marine ainsi que ceux de Futavis un spécialiste de la gestion des batteries, et elle s’occupera du développement des moteurs à hydrogène ainsi que des piles à combustibles. Les fabrications, ventes et prestations de services liés auxs moteurs diesel resteront, pour leur part, rattachés au segment classique. Actuellement, le segment vert génère 60 M€ de chiffre d’affaires, soit 4 % du total réalisé par le motoriste de Cologne qui estime que la proportion pourrait dépasser les 50 % à l’horizon 2031. Il n’envisage cependant pas d’abandonner ses activités traditionnelles en moteurs à combustion interne qui devraient rester incontournables pour un certain nombre d’applications dans les domaines de l’agriculture et de la construction. Il a d’ailleurs signé plusieurs accords à long terme avec John Deere, SDF et Agco pour développer et fabriquer des gammes complètes de moteurs diesels. Ceux-ci devraient contribuer à financer ses investissements dans les autres formes de motorisation.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Manutention

Faresin élève sa rentabilité

Equipements de traite et d’étable

Joz achète Fullwood Milking

Réseaux internationaux

Argo emménage en Afrique du Sud

Diversification

La culture du carbone commence à payer

Immatriculations
Accord industriel

Wacker Neuson va fournir des minipelles à John Deere

Réseau Deutz-Fahr

3 500 visiteurs au DeutzFahrmer Festival

Immatriculations de tracteurs

Janvier à mai : -2,9 % d'immatriculations de tracteurs

Formation

François Doisy président de l’Aprodema