Remorques, épandeursUn repreneur pour Deguillaume

Un repreneur pour Deguillaume
(©Deguillaume)

En liquidation judiciaire, Deguillaume a été repris par Steva, un groupe industriel spécialisé dans les métiers de la métallurgie.

Rien n’allait plus pour Deguillaume depuis plusieurs mois. Le fabricant d’épandeurs et de bennes a été placé en redressement judiciaire au début de l’été, puis en liquidation avec poursuite d’activité en septembre. Il a été repris début décembre par Steva, un groupe industriel spécialisé dans les métiers de la métallurgie.  37 emplois sur 38 sont maintenus dans l’usine Deguillaume, basée à Eymoutiers (Vienne). L’acquisition par Steva a bénéficié de soutiens financiers de l’Etat et de la Région (1,3 million d’euros) sous forme d’avances remboursables. Le groupe métallurgique, qui réalise 70% de son chiffre d’affaires (40 millions d’euros), dans le secteur automobile s’est d’ores et déjà engagé à réaliser 1,5 millions d’euros d’investissements sur le site d’Eymoutiers.
Déjà en situation délicate en 2015, Deguillaume était passé dans le giron de Dangreville, le fabricant de remorques et d’épandeurs basé dans la Somme. Le projet du repreneur portait sur la synergie dans les achats de matières premières, de composants et sur la complémentarité des gammes, notamment avec les activités de Deguillaume en petits matériels fruitiers ou viticoles.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Pulvérisation

La campagne commence fort pour Exel

Matériels d’élevage

Des formations certifiées chez Lely

Nécrologie

Décès de Volker Claas

Pulvérisation

Un nouveau directeur général pour France Pulvé

Recherche et Développement

De l’espace en plus pour tester les machines Pöttinger

Immatriculations de tracteurs

+2,7 % de tracteurs standards en 2021

Pièces et équipements

Accessit Technologies : Le trieur optique Anysort

Pièces tournantes

NSK renouvelle ses paliers pour travail du sol

Petits-fruits

Une start-up de plus pour Kubota