Industrie indiennePrise de contrôle d’Escort par Kubota

Prise de contrôle d’Escort par Kubota
(©Kubota)

L’offre publique d’achat d’actions du groupe Escort annoncée le 18 novembre 2021 par Kubota s’est concrétisée. Le constructeur japonais a annoncé avoir reçu des offres pour plus de 52 millions d’actions de l’industriel indien Escort et en avoir acquis 37 491 556 au tarif unitaire de 2 000 roupies soit un montant total de 75 milliards de roupies (environ 906 M€).

En prenant une large majorité d’Escort, Kubota veut devenir un important acteur du premier marché local mais aussi se renforcer sur le segment des tracteurs et engins de construction basique. En additionnant la participation qu’il détenait déjà à plus de 9 millions d’actions acquises avant l’opération et à une future réduction de capital de celles détenues par le fonds Escort Benefit and Welfare, le groupe japonais devrait contrôler très prochainement 53,5 % du constructeur indien. Ce dernier basé à Faridabad, à une trentaine de kilomètres au sud de New Delhi, est important groupe industriel produisant des matériels de chantiers, des composants ferroviaires et du machinisme agricole. Fondé en 1944, il s’est très vite lancé dans la production de tracteurs pour approvisionner le nord de la péninsule indienne. Il a démarré en 1958 avec des modèles sous licence Massey Ferguson, puis a continué par le biais d’une joint-venture avec Ford qui a perduré de 1969 à 1995. Sa gamme actuelle se décline en modèles de 20 à 120 chevaux commercialisés sous les marques FarmTrac et PowerTrac. En plus de trois usines lui offrant une capacité de production de 120 000 unités par an, il dispose d’un site en joint-venture avec Kubota capable d’en fabriquer 50 000. Il est également connu en Europe grâce à son usine polonaise au potentiel annuel de 2 500 tracteurs. En 2021, avec son effectif de 11 058 salariés, il a annoncé un chiffre d’affaires de 70,83 milliards de roupies (environ 860 M€) dont 56,6 pour sa division Escort Agri Machinery (687 M€) produisant des machines agricoles. Il a fabriqué un total de 106 741 tracteurs dont elle a écoulé 101 848 unités sur son marché intérieur, principalement au nord du pays. En les utilisant autant pour des travaux agricoles qu’en transport de charges, celui-ci en est le plus grand consommateur mondial. Dans un marché local qui a avoisiné les 900 000 tracteurs en 2021, la catégorie de puissance de 41 à 50 ch pèse pour 51 % des ventes et celles de 31 à 40 ch pour 28,6 %. Ceux de plus de 50 ch sont encore minoritaires avec 7,6 % du marché mais ils totalisent un volume de 50 000 unités.

L’accès au marché indien

Les deux partenaires estiment que la croissance du marché indien et le sud du pays où il est encore peu présent leurs donnent des marges de développement commercial. Ensuite, ils pourront réfléchir à se positionner sur les marchés des moissonneuses batteuses et engins de construction basiques en Inde et dans d’autres pays émergents.  L’Indien fournira au Japonais ses capacités industrielles et son implantation locale. En retour, le second apportera au premier son savoir-faire en développement de produits ainsi que ses méthodes d’amélioration de la qualité et de la productivité. Dans le schéma de transformation du groupe Escort, celui-ci devrait voir sa raison sociale évoluer en Escort Kubota Limited. Il devrait fusionner avec ses joint-ventures de commercialisation Kubota Agricultural Machinery India et de production Escort Kubota India Private limited. Son président et directeur général, Nikhil Nanda, devrait rester à son poste. Il se verra proposer des fonctions non rémunérées de directeur général de la stratégie et des opérations des machines agricoles et industrielles de Kubota ainsi de directeur au conseil d’administration de Kubota Holding Europe.    

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Résultats exercice 2021-2022

John Deere prend le large

Résultat troisième trimestre d’exercice

L’Amérique soutient la croissance d’Agco

Résultat troisième trimestre d’exercice

Les commandes se tassent pour CNH Industrial

Technologies de rupture

L’evol-E de Dintec démontre ses possibilités

Pneumatiques agricoles

CEAT monte en gamme

Matériels forestiers

Un blindage signé Pautrat

Évènement

153 000 visiteurs au Sima

Composants

Claas fête sa 10 000e transmission à variation continue