ManitouLa conso des télescos clairement affichée avec Reduce

La conso des télescos clairement affichée avec Reduce
  Manitou dévoile au salon allemand Agritechnica son programme Reduce consistant à indiquer aux utilisateurs la consommation de carburant en litres par heure pour les quatre principales phases d'utilisation de ses chariots télescopiques. Le spécialiste français de la manutention s'est pour cela rapproché de l'Utac, qui assure les relevés de consommation pour les automobiles, afin de valider la méthodologie de mesure. Il affiche ainsi pour ses appareils la consommation horaire sur la route, à la manutention, au chargement et au ralenti, ainsi que l'émission de CO2. Les mesures sont basées sur des tests durant 60 minutes pour chacune des quatre activités. Par exemple, l'acheteur d'un chariot MLT 629 équipé de pneus de 24 pouces sait désormais que cet appareil consomme 4,7 l/h à la manutention et 12,5 l/h lorsque qu'il circule à allure maximale sur la route. Son émission de CO2 est de 16,4 kg/heure (20 % de route et 80 % de manutention). Le constructeur bénéficiant d'une procédure validée par l'Utac souhaite maintenant vulgariser cette démarche avec les autres marques afin d'apporter aux utilisateurs de chariots télescopiques des données de consommation comparables, comme dans le secteur automobile. Il s'annonce également prêt à réaménager ses principes de mesures en concertation avec les autres firmes.   Cliquez sur une image ci-dessous pour lancer le diaporama. [gallery orderby="title"]

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Récolte

Le Devastator réduit les pieds de maïs à néant

Pneumatiques
Innovation

L'ensileuse Claas Jaguar 990 Terra Trac dans la boue

Pneumatiques

Nokian complète son offre de pneus neige pour tracteurs

Lemken Solitair 23+

La trémie avance sa polyvalence

Travail du sol

Un groupe de TP soutient Agrowin

Agriculture biologique

La réglementation sur l'épandage des effluents d'élevage évolue en bio

Tracteur
États-Unis

Joe Biden impose le droit à réparer les tracteurs