ManutentionAvant 860i, un valet de ferme polyvalent

La chargeuse articulée Avant 860i offre une capacité de levage maximale de 1 900 kg.
La chargeuse articulée Avant 860i offre une capacité de levage maximale de 1 900 kg. (©Avant / H.E.)

L’Avant 860i trône en haut de la hiérarchie des chargeuses articulées de la gamme du constructeur finlandais.

La flèche télescopique de la chargeuse Avant 860i atteint les 3,5 m de hauteur de levage et peut soulever, une fois repliée, une charge maximale de 1,9 t. Le spécialiste des valets de ferme à position de conduite solidaire de la flèche propose ici sa plus grosse machine jamais fabriquée au sein de son usine.

57 ch et une vitesse maximale de 30 km/h

De couleur vert pomme, les chargeuses articulées Avant ne passent pas inaperçues dans les campagnes. Commercialisées principalement dans les domaines de l’agriculture, de l’industrie et des parcs et jardins, elles se démarquent par leur gabarit étroit et une flèche télescopique. Pour étendre son champ d’action, la marque finlandaise complète, par le haut, son offre avec la série 800. Ce lancement de la plus grosse chargeuse articulée jamais fabriquée par le constructeur concerne dans un premier temps un seul modèle, baptisé « Avant 860i ». Ce dernier est motorisé par un trois-cylindres Kohler de 1,9 L développant 57 ch et répondant à la norme de dépollution en vigueur Stage V. Ce bloc entraîne une transmission hydrostatique dotée de deux vitesses, lièvre et tortue, à passage électrique depuis le poste de conduite. Ses quatre moteurs hydrauliques, d’origine Poclain Hydraulics, prennent place dans chaque roue, assurant ainsi une transmission intégrale en permanence. Cette machine, d’un poids de service de 2 700 kg, atteint une vitesse maximale de 30 km/h.

Le moteur Kholer, de 57 ch, monté dans le compartiment arrière, entraine une transmission hydrostatique à deux vitesses : lièvre et tortue.

Un châssis articulé

La chargeuse 860i repose sur un châssis articulé. Sa particularité réside dans la position de conduite, solidaire de la flèche télescopique, et dans l’absence d’oscillation pour le suivi du sol. Selon le constructeur, cette conception renforce la stabilité de l’appareil. L’accès au poste de conduite se fait très simplement, via un seul marchepied sécurisé par des poignées. En cabine, les commandes tombent sous la main droite, à l'instar, notamment, d'un joystick multifonction nécessaire aux mouvements du bras de manutention. La main gauche gère alors uniquement la direction à l’aide du volant. Pour l’inversion du sens de marche, le constructeur fait appel à une commande au pied à double pédale, l’une pour avancer, l’autre pour reculer. Il propose différentes finitions de cabine, allant des simples arceaux à un niveau haut de gamme avec portes vitrées, climatisation et chauffage. Bien que cette chargeuse ne rivalise pas avec les gros valets de ferme en matière de force et de hauteur de levage, elle a néanmoins la capacité de se faufiler dans les bâtiments d’élevage les plus exigus.

En cabine, rien ne perturbe la visibilité sur l’outil et les commandes tombent sous la main droite du chauffeur.
La 860i est la plus grosse chargeuse de la marque Finlandaise et offre une hauteur de levage de 3,50 m.

Une flèche télescopique à une section

Pour la manutention, la force maximale de levage de la flèche de la chargeuse articulée 860i d'Avant atteint 1 900 kg, une capacité plus importante de 45 % par rapport aux machines de la série 700, ses petites sœurs. Le bras télescopique, d’une extension de 83 cm, lui confère une hauteur de levage de 3,5 m au point de pivot de l’outil. Pour le bennage/cavage, Avant installe deux vérins hydrauliques fournissant une force d’arrachement de plus de 2 100 kg.

Les deux grandes chambres des vérins nécessaires au cavage de l’outil fournissent une force d’arrachement supérieure à 2 100 kg.

Une pompe à engrenage offre un débit de 80 L/min réparti entre les mouvements du bras et l’entraînement des accessoires animés. Le tablier d’attelage, propre à la marque, peut également recevoir différentes adaptations présentes sur le marché afin d’intégrer des outils d’autres constructeurs. En standard, la 860i se pare d’un parallélogramme hydraulique. Le vérin « maître » prend place sous la flèche, à côté de celui de levage. Une connexion rapide par coupleur hydraulique simplifie le branchement des troisième et quatrième fonctions lors de l’attelage d’un outil frontal. Le verrouillage électrohydraulique des équipements frontaux fait partie du catalogue des options.

Le coupleur hydraulique facilite les opérations d’attelage et dételage d’un accessoire.

 

Un large choix d'équipements

Avant décline un large choix d’équipements pour ses chargeuses, allant des masses de roues aux montes de pneumatiques, en passant par différentes solutions d’éclairage. En plus des chargeuses compactes, la marque fabrique et commercialise ses propres accessoires frontaux. Elle recense plus de 200 références, parmi lesquelles des fourches crocodiles, des bennes multiservices, des pailleuses, des désileuses et des balayeuses.

La marque recense plus de 200 références d’accessoires frontaux à l’image de cette fraise à neige à entrainement hydraulique.

 

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Le rouleau Horsch Cultro fait place nette dans les chaumes

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain

Tracteur

Le Kubota M5111 rétrécit

Agritechnica 2019 - Récolte

Kuhn optimise la transmission de ses presses haute densité SB

Pièces détachées

Le centre logistique Bepco sort de terre