ManutentionManitou ULM 412 et 415 : les plus petits des télescopiques

Afin de gagner en poids, l’ULM est dépourvu de vérin de compensation. Le maintien de l’angle de l’équipement est géré électroniquement d’une part grâce aux mesures des capteurs de positionnement sur les vérins de mats et de tête de flèche, de l’autre grâce à un distributeur hydraulique « flow sharing » gérant des mouvements combinés.
Afin de gagner en poids, l’ULM est dépourvu de vérin de compensation. Le maintien de l’angle de l’équipement est géré électroniquement d’une part grâce aux mesures des capteurs de positionnement sur les vérins de mats et de tête de flèche, de l’autre grâce à un distributeur hydraulique « flow sharing » gérant des mouvements combinés. (©B.S.)

Un véritable jouet : C’est la première impression qui m’est venue à la tête en prenant en main le nouveau mini chargeur télescopique ULM de Manitou.

A bord du nouveau Manitou ULM, les impressions de conduites sont un peu celles qu’il est possible de connaître aux commandes d’un kart. La conduite est simplissime : une pédale pour l’accélérateur, une autre sur le frein, le changement de sens d’avancement et les commandes du mat à partir du manipulateur bien connu de la marque. Avec son moteur Yanmar de 35 ch accouplé à une transmission hydrostatique, l’engin répond dans l’instant. Depuis la cabine ROPS-FOPS, aucune difficulté à appréhender le gabarit !  la visibilité est excellente sur l’équipement grâce vitrage en polycarbonate du toit. Ce mois de janvier, le constructeur de matériels de manutention de Loire-Atlantique m’a invité à découvrir son dernier-né un ULM 415 H de présérie sur un terrain d’essai de son usine de Laillé (Ille-et-Villaine). Le sol était particulièrement gras mais l’engin en mode quatre roues motrices et directrices évoluait en toute facilité et, grâce à son faible empattement virait presque sur lui-même. Le site breton va démarrer au mois de juin la production en série de cet engin conçu pour une large les travaux publics, les paysagistes et bien sûr les agriculteurs. Les ingénieurs de Manitou ont réalisé une machine la plus légère et compacte possible, facile à prendre en main même par des chauffeurs peu expérimentés. Elle se montre capable de soulever des charges des 1,25 t ou 1,5 t et d’atteindre avec son mat télescopique une hauteur de 4,10 m.   

Caractéristiques techniques

Hauteur de levée : 4,30 m

Capacité maximale : 1 250 kg (ULM 412 H) ou 1 500 kg (ULM 415 H)

Garde au sol : 0,29 m

Largeur hors tout : 1,49 m

Hauteur : 1,92 m

Vitesse maximale 25 km/h

Débit pompe hydraulique : 48 l/min (option Hi-Flow 62 l/min)

Poids : 2 500 à 2 900 kg

Moteur diesel Yanmar 35 ch 3 cylindres 1642 cm3 Stage V

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Manutention

Faresin élève sa rentabilité

Sécurité
Manutention
Quiz

Êtes-vous un expert du machinisme agricole ?

Récolte des fourrages

L’andaineur papillon TOP 882 C de Pöttinger ratisse sur 8,80 m

Presses à balles rondes

Case IH : une presse RB HD Pro conçue pour les utilisations intensives

Publi-rédactionnel

Precision Planting - Chaque graine compte

Innovations

Brevets en série pour Exel Industries

Récolte des fourrages

Bergmann fait évoluer son autochargeuse série Royal