ManutentionMerlo met les watts avec le chariot télescopique eWorker 100 % électrique

Merlo met les watts avec le chariot télescopique eWorker 100 % électrique

Exposé pour la première fois en France à l'occasion du Sival, l'eWorker de Merlo se présente comme une toute nouvelle génération de chariot télescopique à entraînement 100 % électrique.

Peu polluant et silencieux, le chariot télescopique eWorker de Merlo devrait aussi bien convenir aux élevages hors-sol qu’aux cultures spécialisées avec des espaces confinés. La gamme s’articule autour de deux modèles, le 25.5-60 et le 25.5-90, respectivement de 44 kW, soit 60 ch, et 66 kW, soit 90 ch, de puissance maximale. Tous deux présentent une hauteur maximale de levage de 4,8 m et une capacité de charge maximale de 2,5 t. Le pack de batteries à basse tension de 48 V, situé du côté droit de la machine en position basse afin d’assurer sa stabilité, offre une autonomie de 8 h et un temps de recharge compris entre 8 et 9 h, selon le constructeur. Pour éviter une éventuelle interruption en raison d’une batterie à plat, il est interchangeable rapidement, en à peine plus de 5 min.

Le modèle 25.5-60, à deux roues motrices, possède deux moteurs montés directement sur les roues avant et affiche une capacité de traction maximale de 2 t, contre 3 t pour la variante 25.5-90, à quatre roues motrices, qui ajoute un moteur électrique afin d’entraîner le pont arrière. La transmission possède trois modes de fonctionnement limitant la vitesse maximale : Éco, jusqu’à 19 km/h, Normal, jusqu’à 22 km/h et Power, jusqu’à 25 km/h. Le système de freinage, quant à lui, est régénératif. Il récupère l’énergie des moteurs avant lors des phases de décélération, tout comme celui hydraulique qui récupère l’énergie à la descente du bras. La direction de l’eWorker est assurée exclusivement par les roues arrière, affichant un angle de braquage de 85 ° et un rayon record de 2,85 m pour le plus petit modèle. Le circuit hydraulique se compose d’une pompe load sensing, de 42 L/min, alimentée par un moteur électrique. Il est complété d’une prise hydraulique arrière, en option, et d’une autre en bout de bras, de série. Homologuée Rops et Fops, la cabine reçoit un joystick électronique capacitif pouvant assurer trois mouvements simultanément. Son flanc gauche et son toit vitré peuvent être retirés, tandis que sa vitre avant est chauffante. Son chauffage est électrique. Pour encore plus de confort, le bras télescopique reçoit une optionnelle suspension de flèche désactivée en dessous de 3 km/h.

Côté dimensions, l'eWorker se révèle compact, puisqu'il mesure moins de 2 m de hauteur, 1,53m de large en 2WD et 1,67 m en 4WD. Merlo l'annonce comme le précurseur d’une gamme entière de produits plus vertueux.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Elevage

Juraccessoire : Une pailleuse étroite pour logettes

Salon Agromek 2022
Manutention
Système de paillage

EHB : l'automate de paillage sur-mesure

Élevage

ECS nettoie et paille les logettes en un passage

Manutention
Dérouleuse

Galonnier commande la dérouleuse par radio

Epareuse

Quitté : une épareuse pour les chargeuses compactes

Épandeur à fumier

Supertino distribue ses épandeurs dans l'Hexagone