ViticulturePellenc Optimum, un porteur volte-face

Le porteur Optimum de Pellenc se veut polyvalent dans les vignes, du travail du sol à la récolte, en passant par la pulvérisation.
Le porteur Optimum de Pellenc se veut polyvalent dans les vignes, du travail du sol à la récolte, en passant par la pulvérisation. (©Henri Etignard)

Pellenc présente un porteur capable d’accueillir pléthore d’équipements pour travailler la vigne en toute saison. Afin de répondre aux différents interrangs, étroits comme larges, la gamme compte cinq modèles d’automoteurs. Le constructeur décline deux pulvérisateurs Eole et propose sept têtes de récolte pour la vendange. Des bras hydrauliques complètent la polyvalence et autorisent des travaux combinés avant et arrière.

Un porteur, deux motorisations

Le porteur Pellenc Optimum se décline en cinq modèles capables de travailler dans des vignes présentant des interrangs s’échelonnant de 1,3 à 1,7 m. La motorisation, signée Perkins, développe 150 ou 173 ch de puissance, avec un bloc à quatre ou six cylindres selon les modèles. Elle entraîne une transmission hydrostatique fournie par le spécialiste français Poclain, dont la capacité de la pompe a augmenté de 13 %. Elle permet de se déplacer sur la route à 25 km/h au régime économique de 1 800 tr/min. Le châssis de l’Optimum peut accueillir une machine à vendanger, dotée de deux trémies, ou un pulvérisateur Eole, tous deux fabriqués par Pellenc. Le constructeur propose également un bras multifonction à l’avant et deux à l'arrière. Cet équipement optionnel diminue le nombre de passages dans les vignes en combinant les travaux (une effeuilleuse associée à deux outils de travail du sol, par exemple). En cabine, le chauffeur bénéficie d’une quinzaine d’aides à la conduite intégrées au terminal tactile Easy Touch.

Caractéristiques techniques porteur Optimum
Modèle Optimum M.10 Optimum L.10 Optimum L.20 Optimum XL.40 Optimum XL.60
Moteur Perkins, 4 cyl., 4,4 L, Stage IV Final Perkins, 6 cyl., 6,6 L Stage V
Puissance maximale (ch) 150 173 173
Vitesse sur route (km/h) 25 à 1 800 tr/min
Emmpattement (m) 2,74 2,91
Un large choix de largeurs de rampe permet au constructeur de cibler différentes régions viticoles dans le monde entier.
La nouvelle génération de machines à vendanger Pellenc s’adapte sur le porteur Optimum et se pare de deux trémies de 2 600 à 3 600 L.

Plus de visibilité en cabine

Le poste de conduite a été entièrement revu, à commencer par la structure dont les montants ont été affinés. La vitre latérale droite offre une visibilité accrue, plus particulièrement au sol. Le constructeur annonce un champ de vision périphérique de 310°. En cabine, les commandes tombent sous la main. Le joystick multifonction prend place au bout de l’accoudoir. Il totalise 18 boutons et permet de gérer toutes les fonctions des outils attelés sur le porteur. Il autorise un mouvement en croix pour le contrôle de la transmission. Une action sur l'avant augmente la vitesse d'avancement, tandis qu'une autre sur l'arrière la ralentit. En basculant sur le côté gauche, le chauffeur inverse le sens de marche et valide, à l'opposé, une vitesse de croisière. Un écran tactile de 10,4” facilite le paramétrage des outils attelés au porteur. Un second écran affiche jusqu’à quatre caméras, dont deux réparties sur l’Optimum, et deux autres sur l’outil. 

Les montants de cabine affinés et la surface vitrée augmentée améliorent la visibilité du poste de conduite de l’Optimum.
À bord, l’ergonomie est de mise, avec les informations et le paramétrage des outils gérés depuis le terminal tactile de 10,4”.
Les mouvements en croix du joystick contrôlent la transmission, tandis que les 18 boutons pilotent les fonctions des outils attelés.

Un secouage basse fréquence

La tête de récolte de nouvelle génération génère moins d’usure. Pellenc a revu la fréquence de secouage des bras cueilleurs, passant de 480 à 420 mouvements par minute. Cette modification engendre, selon le constructeur, un respect de la végétation et des palissades. La rampe d’écaille a été retravaillée, avec une articulation monobloc et une matière plastique plus souple. Une butée évite le rebond des grappes afin de limiter les pertes. Pour améliorer les conditions de récolte de nuit, Pellenc équipe sa machine à vendanger d’un éclairage de travail totalisant 16 phares à LED. Cette technologie fournit, selon la marque, un champ de vision sur 360°, avec certains feux montés sur support télescopique.

Caractéristiques techniques tête de récolte
Modèle M et M SP2 L et L SP2 XL - XL SP2 et XLE SP2
Monté sur porteur  Optimum M.10 Optimum L.10 /20 Optimum XL.40 / 60
Paires de bras cueilleur (série/option) 5 et 11
Capacités des bennes (L) 2 x 1 300 2 x 1 500 2 x 1 800 / -
Les bras cueilleurs, en matière plastique injectée, disposent d’un montage rapide par des douilles de fixation intégrées.
Afin d'améliorer la maniabilité, l’angle de braquage des roues avant atteint 95°, fournissant un rayon de giration de 3,4 m pour le petit modèle L10.

Le pulvérisateur Eole s'adapte sur le porteur

Pellenc propose deux pulvérisateurs, les Eole 2000 et Eole 3000, de 2 000 et 3 000 L de capacités respectives. L’appareil s’intègre sur le porteur à la place de la tête de récolte et des trémies de réception. De série, la rampe travaille en trois ou quatre rangs, selon la distance entre les rangs de vigne, sur des largeurs comprises entre 1,30 et 2,60 m. Un montage optionnel offre un travail plus large, de 2,25 à 3,60 m. La pompe fournit un débit variable de 260 L/min à une pression constante de 14 bar pour l'agitation, passant de 2 à 10 bar pour le circuit de pulvérisation. La cabine peut être pressurisée (option) et répondre à la norme de catégorie IV. Au volant, le chauffeur dispose d’une gestion des séquences de bout de rang. En un seul click au joystick, le système coupe la pulvérisation et le suivi du sol, et active le repliage des rampes. Une fois le demi-tour effectué, un second click valide les séquences d’entrée dans le rang.

Caractéristiques techniques pulvérisateurs Eole
Modèle Eole 2000 Eole 3000
Nb de rangs traités par passage 4 3 4 4 3 4
Capacités des cuves (L) 2 x 1 000 2 x 1 500
Largeur de plantation (m) 1,3 à 2 1,75 à 3,6 1,75 à 3 1,3 à 2 1,75 à 3,6 1,75 à 3
Capacités cuve de rinçage (L) 350
Le porteur Optimum se veut polyvalent dans les vignes, du travail du sol à la récolte, en passant par la pulvérisation.
Le poste de mise en œuvre, situé juste au-dessus du bac incorporateur de 40 L, contrôle l’ensemble des fonctions du pulvérisateur.

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Le Manitou MLT 841 affûte ses griffes

Manutention
Manutention

63 emplois menacés chez Manitou

Préparation de sol

La fraise Dewulf SC 360 en 4 x 90 cm

Récolte des fourrages

Le Kuhn GA 8830 ratisse large

Manutentution
Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent