KuhnFrançois Claudot prend sa retraite

François Claudot prend sa retraite
François Claudot
À 63 ans, François Claudot part à la retraite après une carrière entièrement consacrée au machinisme agricole. Chez Kuhn depuis mai 1989, François Claudot y dirigeait l'activité commerciale pour les matériels issus de l'usine de la Copechagnière en Vendée. À compter du 1er octobre 2016, Gilles Delhommais, un inspecteur régional de l'équipe, lui a succédé à ce poste. François Claudot est arrivé à la Copechagnière après le rachat d'Audureau par Kuhn en 1993. Engagé à Saverne pour développer l'activité liée aux pièces de rechange quatre années auparavant, il a alors quitté l'Alsace pour la Vendée, afin d'intégrer la nouvelle entreprise au groupe. Spécialisé en matériels d'élevage (pailleuses, désileuses, distributrices...), le site de la Copechagnière s'est aussi développé en matériels d'entretien avec des broyeurs et des épareuses. Avant d'entrer chez Kuhn, François Claudot avait travaillé chez John Deere pendant 11 ans comme inspecteur commercial dans différentes régions (Centre, Bretagne et Nord Pas-de-Calais). Ingénieur agronome diplômé de l'InaPG, François Claudot a ainsi participé au développement de deux grandes entreprises. Chez Kuhn, il a connu les rachats en France de Huard, Audureau, Nodet, Blanchard. Désormais, il va survoler le machinisme agricole... dans les airs, en profitant pleinement de sa passion de pilote.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Concours général des métiers

Saint-Martin-en-Haut honorée en Sorbonne

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Résultats deuxième trimestre

Des ventes en repli pour CNH Industrial

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Résultats deuxième trimestre

Agco marque le pas

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m