ConcessionJean-François David dans les Ardennes

Jean-François David dans les Ardennes

Depuis 2010, les Ets Chéret dans les Ardennes, concessionnaires Case IH sur deux bases (Sault-les Rethel et Vouziers), appartiennent au groupe David dont le siège social est basé dans l'Aisne. Depuis peu, Jean-François David, le fils de Benoît David, a pris la direction de la division ardennaise.

Après quatre années passées chez Auchan en tant que responsable des entrepôts pour le e-commerce, Jean-François David a travaillé deux ans chez Cargill dans l'organisation du transport routier pour l'Europe. Après ces deux expériences, cet ingénieur de formation a déposé son CV sur le bureau de son père pour entrer dans l'entreprise familiale. Une fois recruté, il y a découvert différents services avant de postuler pour reprendre la division ardennaise. La famille David compte sept membres dans l'entreprise, avec tous des missions bien définies. La cousine de Jean-François, par exemple, est en charge de la communication, alors que son mari s'occupe du commerce. Jean-François semble davantage avoir les mêmes centres d'intérêts que son père : gestion, administration, social. Depuis son arrivée dans les Ardennes, il se positionne en homme d'harmonie pour à la fois faire avancer l'entreprise et inculquer les valeurs du groupe David. « L'équipe batteuse de l'Aisne forme et aide celle des Ardennes », indique-t-il. Depuis quelques mois, il a recruté deux personnes à l'atelier et recherche encore un technicien pour les tracteurs. Il place le service et la pièce comme deux priorités au sein de la concession. « Nous organisons également des journées techniques dans nos bases, comme une journée lubrifiant à Sault-les-Rethel ou encore une journée Elevage à Vouziers. » Les 30 salariés ardennais permettent à l'entreprise de bien couvrir le territoire. Depuis 2010, les clients ont bien enregistré la reprise des Ets Chéret par le groupe David avec la distribution de marques référentes (Case IH, Kuhn, Berthoud, Amazone, McHale, Artec, Joskin, Sky, Monosem, etc...). L'arrivée d'un membre de la famille à la tête de la structure ardennaise apparaît comme un signe de volonté de développement de la politique et des façons de travailler au sein du groupe Axonais ».

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Formation

Aprodema fait son université d’été chez Pellenc

Equipement

Ag Leader contrôle la population

Essai utilitaire

Citroën Berlingo, la technologie utile

Travail du sol

Le décompacteur Cultiplow d'Agrisem pour les sols durs

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Immatriculations de tracteurs

Un joli mois de mai

Moteur

Le 13,6 L John Deere plus compact

Entretien du paysage

Des faucheuses-débroussailleuses Rousseau branchées

Labour

Les charrues Pöttinger Servo à partir de 140 ch