TopconL'urgence de croître

L'urgence de croître

En peu de temps, en établissant une succession d'alliances avec des grands noms du machinisme agricole, Topcon est devenu un acteur clef des technologies d'agriculture de précision.

En février 2009, Topcon concluait un partenariat stratégique avec le groupe Agco pour lui fournir des solutions de contrôle de machines. En janvier 2011, Dickey-John proposait dans son catalogue le terminal Isobus X30 développé par ce même électronicien. En septembre 2011, Same Deutz-Fahr lui sous-traitait des produits de sa gamme Agrosky. En octobre de la même année, Amazone choisissait Topcon pour fabriquer son terminal Amapad Isobus. Certainement, ces différents constructeurs ont, en partie, sélectionné ce spécialiste pour les différentes solutions techniques qu'il a mises au point. Son catalogue propose, en effet, des solutions de guidage, d'antenne GPS, de boîtiers Isobus ou même de logiciels de cartographie, voire, pour les engins de travaux publics des systèmes de nivellement par laser ou GPS. Sans doute aussi ont-ils été séduits par la nature de cette puissante entreprise japonaise qui, depuis quatre-vingts ans, s'est développée en fabriquant des appareils optiques. Son acronyme Topcon provient de sa raison sociale, Tokyo Optical Company, sous laquelle elle a été baptisée en 1932. Son savoirfaire originel dans la fabrication de jumelles à destination de l'armée japonaise a trouvé, après-guerre, une valorisation plus pacifique en conception d'appareils d'ophtalmologie ou de mesure de distances. En 1994, l'entreprise a commencé à s'intéresser aux technologies de positionnement par satellites en développant un réseau de surveillance géographique au Japon. Mais elle s'est vraiment spécialisée dans ce domaine lorsqu'elle a acheté, en 2000, JPS, une entreprise californienne développant des produits de positionnement GPS et Glonass. Aujourd'hui, Topcon emploie plus de 4 000 salariés et prévoit un chiffre d'affaires de près de 1,05 Md€ pour l'année 2012.Une boulimie d'acquisitionsDans ses activités, le groupe s'est organisé en trois divisions avec les matériels d'ophtalmologie, les systèmes d'information ou de mesure géographique et, enfin, les systèmes de positionnement. Comme cette dernière division est aussi celle qui présente le plus de potentiel de développement, elle a été récemment individualisée en une filiale indépendante, Topcon Positionning System. Depuis son siège de Livermore, en Californie, celle-ci s'est donné comme objectif de développer ses activités en contrôle de machines de TP et en agriculture de précision. Pour 2012, elle prévoit un chiffre d'affaires de 362 M€ et vise, pour 2014, les 421 M€. Ce groupe n'hésite pas à soutenir sa croissance en complétant sa gamme ou en étendant rapidement son réseau commercial grâce à des acquisitions ciblées d'activités ou d'entreprises. Ainsi, en 2009, après avoir signé un accord de fourniture d'équipements avec Agco, Topcon lui a racheté sa suite logicielle informatique SGIS. Plus tard, en 2010, il a profité de l'acquisition de son distributeur espagnol InlandGéo pour installer à Madrid son siège européen pour les activités d'agriculture de précision. Cette stratégie reste toujours d'actualité puisque, tout récemment, le groupe a racheté son distributeur italien Geotop. En France, les produits Topcon sont distribués soit au travers des réseaux de concessionnaires des constructeurs partenaires, soit par celui constitué par France Précision, un distributeur indépendant créé à Saran, il y a deux ans. Cette entreprise compte cinq technico-commerciaux et propose les différentes solutions de guidage et de positionnement satellitaire de la marque.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air