AgcoUn fournisseur priviligié et des investissements soutenus

Un fournisseur priviligié et des investissements soutenus

Avec ses ambitions en tracteurs haut de gamme et en automoteurs de récolte, le groupe Agco n'a pas négligé de développer des solutions en matière d'agriculture de précision. Actuellement, les investissements se multiplient.

"Les développements en matière d'agriculture de précision sont une histoire de longue date dans le groupe, témoigne Bernhard Schmitz, responsable marketing produits dans la division ATS d'Agco. Cela avait démarré au milieu des années quatre-vingt-dix avec les technologies Fieldstar de cartographie de rendement sur les moissonneuses-batteuses Massey Ferguson." Aujourd'hui, pour avancer sur ses développements de technologies de guidage, de boîtiers de commandes Isobus ou de télémétrie, le groupe a conclu, d'un côté, un accord de fourniture auprès de Topcon Positioning System.Des marques de différenciationDe l'autre, il a organisé en interne un service baptisé ATS, c'est-à-dire Advanced Technologies Solutions, avec des équipes d'ingénierie et de marketing réparties de part et d'autre de l'Atlantique, notamment sur le site d'Hesston aux États-Unis et sur celui de Schaffhausen en Suisse. Ses membres veillent à développer de nouveaux produits à partir des dernières technologies et à les rendre accessibles aux différents marchés. Ils doivent accompagner un mouvement particulièrement rapide. « Alors qu'il y a dix ans, les techniques de positionnement n'intéressaient qu'une étroite frange d'agriculteurs particulièrement avancés, elles sont maintenant proposées en série sur certains modèles Fendt. » Ils travaillent de concert avec les bureaux d'études et les responsables marketing des marques du groupe pour qu'ils déclinent leurs technologies sur leurs différents produits ou qu'ils s'en servent comme éléments de différenciation. Ainsi, là où Fendt, travaillant son image de leader technologique, va parfois proposer d'installer en série un terminal fabriqué par Wachendorff et un environnement informatique développé en interne, les autres marques du groupe, Massey Ferguson, Valtra ou Challenger vont préférer proposer le terminal Isobus en option. En général, elles s'approvisionnent auprès de Topcon. Les équipes ATS sont également à la pointe dans la mise au point de systèmes de télématique. « Nous croyons que cela peut ouvrir de nombreuses opportunités. Ainsi, nous pourrons proposer, par exemple, des outils de contrôle de l'efficacité d'une machine de récolte. Un entrepreneur pourra facilement contrôler et documenter les balles qu'il aura pressées dans différentes parcelles », commente Bernhard Schmit.
[gallery link="file" columns="2"]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »

Télémétrie

Proche du client tout en gardant ses distances avec John Deere Connected Support

Essai tracteur

Deutz-Fahr Agrotron 6165.4 RCshift : « What else ? »