Leica Geosystems mojo3D

Leica Geosystems mojo3D
 

Gamme

La société suisse Leica Geosystems, spécialisée dans la topographie, la cartographie, le géoréférencement et le guidage des engins de travaux publics, a fait ses premiers pas sur le marché de l'agriculture de précision en 2007. Après avoir lancé le terminal de guidage MojoRTK, l'équipementier a complété sa gamme avec la barre de guidage MojoMini et la console Mojo3D présentée dans cette fiche. Pour renforcer sa présence sur le marché agricole français, Leica Geosystems a, depuis peu, conclu un partenariat de distribution avec l'entre prise Sarthoise Buisard, spécialisée dans les cabines d'automoteurs et la distribution de composants.  

La console: Boîtier et écran

Le boîtier haut de gamme Mojo3D se destine exclusivement à l'autoguidage. Il intègre un écran couleur et tactile de sept pouces affichant une interface divisée en trois parties. Dans les cases personnalisables situées à gauche, l'opérateur visualise de nombreux paramètres tels que la vitesse d'avancement, le positionnement GPS, le nombre et la qualité des signaux satellites reçus ou encore la surface travaillée. La partie droite Leica Geosystems mojo3D de l'interface rassemble le mode de guidage choisi, le paramétrage de l'autoguidage, l'enregistrement de données parcellaires, les tâches effectuées, l'assistance à distance... La navigation en vue aérienne ou 3D occupe le centre de l'écran. Une barre de guidage virtuelle agrémente la partie haute de l'écran. La console loge un port USB et deux entrées d'antenne (GPS et GPRS). Elle intègre également un récepteur GPS et un modem cellulaire.  

Fonctions disponibles et périphériques compatibles

Le Mojo3D propose les fonctionnalités classiques du guidage : ligne droite, par cap, en pivot, en courbe et à partir d'un parcours prédéfini. Les fonctions de cartographie enregistrent les parcelles, les travaux réalisés et les surfaces travaillées pour une exportation des données via le port USB. Le fabricant propose deux types de correction de dévers : via le module Leica Twist en dGPS ou grâce au contrôleur de navigation haut de gamme Leica MojoXact mesurant très précisément l'évolution de la position du véhicule. Le boîtier Mojo3D commande également, par liaison bus CAN, les sections de rampe de pulvérisateurs équipés de ce procédé. À défaut, le module AS 400, spécialisé dans la fermeture de tronçons automatique, assure le relais entre la console et l'appareil. Les mises à jour gratuites et la maintenance s'effectuent à distance via le modem cellulaire. L'offre en autoguidage devrait évoluer en 2013 avec l'arrivée de la compatibilité Isobus.  

L'antenne et Les siGnaux comPatiBLes

Le Mojo3D est livré avec une antenne patch (plate) éligible aux signaux GPS et Egnos. Pour davantage de précision, l'utilisateur se tournera vers l'antenne monofréquence Leica GéoPro spécifiquement développée pour travailler avec Glonass et/ou les réseaux dGPS. Les plus exigeants lui ajoutent l'antenne bifréquence Leica ANT200 qui, combinée au récepteur du MojoXact, ouvre les portes des précisions RTK radio ou GPRS. Le système de communication utilise le format constructeur Leica Mojo1 mais également RTCM, CMR et CMR+. Si la console est compatible avec les différents réseaux en place, Leica Geosystems France a fait le choix de travailler avec Precisio (réseau de correction par GPRS Orpheon) qui propose deux niveaux de corrections par GPRS payant : dGPS (±10 cm) et RTK (±2 cm). La transmission du signal s'effectue via les réseaux d'un ou plusieurs opérateurs téléphoniques. Type D'asservissement et contrôLeur De naviGation Leica Geosystems fournit un asservissement électrique ou hydraulique de la direction. Dans le premier cas, il propose pour l'instant le module QuickSteer composé d'une molette animée par un moteur électrique et montée sur le volant. Mais le fabricant annonce un volant électrique disponible au plus tard en février 2013. Pour établir un asservissement hydraulique, l'installateur choisit entre une prise directe sur le circuit bus CAN du tracteur prééquipé, une interface convertissant les messages CAN de la console en signaux électriques analogiques, ou encore une interface électrohydraulique se greffant sur l'hydraulique du tracteur.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Semis

Sulky : Des dents aux disques

Agritechnica Innovation Awards 2022

Les médaillés du jury d'innovation d'Agritechnica 2022

Tracteur

Les Case IH Farmall C passe le cap du Stage V

Faucheuse frontale
Semis

Kuhn : Large choix d’éléments

Pulvérisation

Buisard Distribution : La polyvalence est dans la rampe

Télémétrie
Désherbage mécanique

Le broyeur Avant sous la clôture