GDS: L'outil attelé et opérationnel en dix secondes

GDS: L'outil attelé et opérationnel en dix secondes

GDS, société autrichienne, propose de simplifier et de sécuriser les opérations d'attelage des outils portés ou semi-portés présents sur une exploitation agricole. Grâce à l'interface développée par cette firme, le chauffeur accroche un matériel aux bras de relevage de son tracteur en moins de temps qu'il n'en faut pour le lire, même s'il doit connecter la prise de force ou deux flexibles hydrauliques.

Depuis le Black Tractor et son attelage à trois points inventés en 1933 par Henry George Ferguson, la liaison par le relevage entre un tracteur et un outil porté ou semi-porté n'a pas fondamentalement évolué. Une petite société autrichienne, baptisée Gangl Docking Systems (GDS), propose pourtant, sur le même principe que celui de l'inventeur irlandais, un système simple, rapide et évolutif pour l'attelage des outils. Le chauffeur, sans nécessairement descendre du tracteur, attelle en toute sécurité l'équipement en dix secondes. GDS estime ainsi pouvoir économiser 104 heures et 728 € de carburant par an en comparaison avec un attelage classique demandant en moyenne trois minutes pour l'accrochage et deux minutes pour le dételage. Le système, importé depuis deux ans en France par AMDS, installé à La-Chapelle- Basse-Mer (Loire-Atlantique), se compose d'un triangle, attelé aux trois points de relevage du tracteur, qui se loge dans un cadre spécifique soudé ou boulonné à l'outil. Le triangle GDS 3 convient à toutes les productions agricoles nécessitant un attelage et un dételage fréquents des outils comme le maraîchage, la viticulture, mais également l'élevage voire la grande culture. Il devrait également intéresser les collectivités locales selon ses jeunes concepteurs.  

Un attelage modulaire

 

Le triangle s'adapte sur un attelage de catégorie I ou II de tracteurs développant jusqu'à 180 chevaux de puissance maximale. La jeune société autrichienne travaille actuellement sur un cadre renforcé s'attelant sur des bras de catégorie III et autorisant une puissance maximale de 350 chevaux et des outils jusqu'à huit tonnes. Selon les versions de triangle choisies, la connexion concerne également les flexibles hydrauliques et la prise de force. Deux prises push-pull, situées en haut du triangle, permettent par exemple la connexion automatique d'un double effet lorsque le triangle s'insère dans son support. Le fabricant, qui ne fournit pour l'instant qu'une seule commande hydraulique, propose de monter une électrovanne sur les outils nécessitant plus d'un double effet.

 

L'opérateur peut ne plus du tout descendre du tracteur en choisissant le verrouillage hydraulique du triangle à son cadre et celui de la prise de force. Fabriqué en Autriche (Land de Styrie), l'équipement coûte selon les modèles entre 1 800 euros, pour le GDS 3 Hydro en entrée de gamme, et 4 100 euros, pour la version GDS 3 Master plus se verrouillant et connectant la prise de force hydrauliquement depuis la cabine. Le cadre vaut pour sa part 300 à 500 euros en fonction des modèles (soudé ou adapté sur les mâchoires de l'outil).

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants