Moteurs dieselPerkins prêt pour Stage V

Perkins prêt pour Stage V
L'arrivée en 2019 de la norme Stage V de limitation des émissions a amené Perkins à revoir l'ensemble des dispositifs de dépollution de sa gamme de moteurs non-routiers. D'une manière générale, le motoriste a conservé les dispositifs qu'il avait retenus pour franchir les étapes précédentes, notamment la réduction catalytique sélective avec AdBlue, les catalyseurs d'oxydation diesel (DOC) et les filtres à particules. Mais, il a veillé à rendre davantage compacts les dispositifs de post-traitement, à en standardiser les composants et à améliorer la performance des moteurs. Dans une gamme allant de 8 à 815 chevaux, ses quatre cylindres de 4,4 litres 1204J-E44 délivrent des puissances allant de 111 à 190 chevaux et les six-cylindres de 7 litres 1206J-E70 fournissent de 175 à 305 chevaux. Pour les engins plus compacts, le motoriste anglais a développé une nouvelle famille de moteur Syncro ou série 900. Se déclinant en quatre cylindres de 2,8 l et 3,6 l pour des puissances allant de 61 à 75 chevaux, ils sont amenés à remplacer les 850 F de 3,4 l.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants