Energies renouvelablesDes panneaux photovoltaïques au-dessus des grandes cultures avec TSE

Des panneaux photovoltaïques au-dessus des grandes cultures avec TSE
(©Julien Bru Studio)

L’entreprise française TSE est producteur indépendant d’énergie solaire.

Après trois ans de recherche et développement, l'opérateur photovoltaïque TSE vient de dévoiler son premier démonstrateur agrivoltaïque pour grandes cultures. Ce projet d’expérimentation, étendu sur 5 ha et situé à Amance (Haute-Saône), se compose d’une ombrière, de 3 ha, équipée de panneaux solaires rotatifs installés à 5,8 m de hauteur au-dessus du terrain agricole. Celle-ci produit une puissance de 2,4MWc, soit l’équivalent de la consommation de 1350 habitants. Équipée de capteurs qui inclinent automatiquement les panneaux photovoltaïques suivant l’axe du soleil d’est en ouest, la canopée agricole génère un ombrage partiel et tournant sur la parcelle tout au long de la journée, atténuant les stress thermique et hydrique. Elle permet ainsi de lutter contre ces aléas climatiques, grâce à une réduction de l’évapotranspiration et une baisse de température sous l’ombrière en période estivale. Elle réduit aussi les amplitudes thermiques, en limitant par exemple les risques de gel printanier. Des câbles prétendus d’usine garantissent une faible emprise au sol (0,5% de la surface avec 27 m entre deux poteaux). La canopée agricole est compatible avec l’utilisation de la plupart des engins agricoles (moissonneuses-batteuses, pulvérisateurs…) et permettrait également le maintien de toutes les activités d’élevage (bovins, ovins). Elle couvre jusqu’à 42 % de la surface du champ tout en laissant passer la lumière pour la production agricole. Les panneaux bifaciaux produisent de l’énergie via la lumière directe et par réfléchissement. La commercialisation du système fonctionne comme un bail signé entre l’exploitant et l’entreprise TSE qui prend intégralement en charge l’installation de la structure. Le loyer perçu par l’agriculteur dépend de la puissance de la centrale. 15 sites pilotes en France sont en cours d’aménagement et l’expérimentation doit durer 9 ans.

© Julien Bru Studio
© Julien Bru Studio
© Julien Bru Studio
© Julien Bru Studio

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Lestage du tracteur

Magsi : Une masse évolutive en béton

Pièces et équipements
Pièces et équipements
Travail du sol
Pièces et équipements

Gyrax : un treuil pour l’arbre à cardans