Publi-rédactionnelSemoirs monograines : la précision est la clé de la réussite

La conception des semoirs monograines Maschio Gaspardo garantit le respect de la profondeur, de la répartition et de la densité souhaitée et assure un plombage efficace.
La conception des semoirs monograines Maschio Gaspardo garantit le respect de la profondeur, de la répartition et de la densité souhaitée et assure un plombage efficace. (©Maschio Gaspardo)

Respect de la densité préconisée, contrôle de la profondeur et contact graine-sol maximisé sont les trois critères essentiels d’un semis réussi en maïs, betterave, tournesol ou colza. Pour y parvenir, la qualité du semoir est essentielle. Focus sur les solutions Maschio Gaspardo.

Tous les agriculteurs en sont conscients : la réussite d’un semis passe par une levée régulière et rapide de la culture en tous points de la parcelle. Pour les semis de printemps au semoir monograine, « choisir un matériel précis et performant est primordial », rappelle Julien Bauer, responsable semis de précision chez Maschio Gaspardo.

Notre gamme de semoirs monograines MTR se distingue en plusieurs points, à commencer par sa distribution entraînée par cardans. Ce système garantit une distribution régulière par cardan pour toute la durée de vie du semoir, alors qu’une chaîne finit toujours par se détendre avec le risque d’implanter moins de graines que prévu par les réglages.

Une graine bien placée dans le sillon

Pour la mise en terre des graines, la marque a développé des double disques ouvreurs de 420 mm de diamètre, les plus grands du marché, inclinés de seulement 9 degrés. Ils créent un sillon étroit au fond duquel la graine est immédiatement bien placée, sans risque de rouler d’un côté ou de l’autre, ou ressorte en surface. Une roue plombeuse vient ensuite parfaire le contact entre le sol et la semence, étape indispensable pour une levée réussie. Cette roue est en caoutchouc, pour éviter que la terre humide ne s’y colle, ce qui autorise, si besoin, le travail dans des conditions difficiles.

Semis entre 12 et 18 km/h

« Pour les agriculteurs recherchant un débit de chantier élevé, nous proposons la gamme CHRONO, ajoute Julien Bauer. Ces modèles sont conçus pour travailler entre 12 et 18 km/h. Les éléments semeurs ont des caractéristiques similaires à ceux de la gamme MTR, mais les semoirs CHRONO disposent d’un entraînement électrique de la distribution et d’un transport pneumatique des semences. Ce flux d’air, indépendant de la dépression, s’ajuste à la graine, quelle que soit sa taille. Le même semoir conviendra donc aussi bien à la féverole qu’au colza. » Une polyvalence intéressante d’autant que les modèles Maschio Gaspardo sont conçus pour passer facilement d’une culture à une autre, y compris lorsque les écartements sont différents (lire encadré).

Semis réussi

Une levée homogène et rapide est le gage d’un semis réussi

/http://guidemonograine.fr/

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Dossier : Energies renouvelables
Réglementation
Sécurité
Dossier énergies renouvelables
Quiz

Êtes-vous un expert du machinisme agricole ?

ETA Alexandre
Récolte des fourrages

L’andaineur papillon TOP 882 C de Pöttinger ratisse sur 8,80 m

Presses à balles rondes

Case IH : une presse RB HD Pro conçue pour les utilisations intensives