PulvérisationUne troisième mouture pour l'automoteur Hellios de Matrot

Une troisième mouture pour l'automoteur Hellios de Matrot
L'automoteur de pulvérisation Matrot Hellios entre dans sa troisième génération. Il adopte au passage d'un quatre-cylindres Perkins de 4,4 L développant 170 ch. Ce moteur satisfait la norme antipollution Stage IV grâce à l'utilisation d'une vanne EGR, d'un catalyseur d'oxydation diesel et d'un système de réduction catalytique sélective SCR avec injection d'AdBlue. La transmission de l'Hellios III abandonne la traditionnelle boite de transfert. Le moteur hydrostatique entraine désormais directement le pont arrière. La gestion de l'avancement électronique accède à une fonction régulateur de vitesse. Le conducteur profite d'une cabine modernisée dotée d'une colonne de direction réglable selon trois points, d'un siège pneumatique Grammer et d'une nouvelle console de commande. Il accède plus facilement au poste de conduite grâce à la position surélevée des rampes lorsqu'elles sont repliées. Le pilotage de la pulvérisation s'opère depuis le terminal tactile M800 de 8 pouces. L'Hellios III accède en option au porte-buses à sélection de buses automatique M-Select. Le constructeur a par ailleurs revu les carters de protection du moteur pour en faciliter l'accès.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne

Tracteur

Case IH : ne m’appelez plus jamais Versum !