PulvérisationLes appareils Kverneland passent au rouge

Les appareils Kverneland passent au rouge

Kverneland annonce l'arrivée des pulvérisateurs traînés et pulvérisateurs portés sous ses propres couleurs. Les machines proviennent en partie des gammes commercialisées auparavant par Vicon. Un changement de couleur des cuves principales, qui deviennent rouges, accompagne le passage d'une marque à l'autre. Le Norvégien a également dévoilé deux nouveaux pulvérisateurs traînés, les iXtrack T3 et T4. Ceux-ci se partagent de nombreux éléments, montés de série, tels que la suspension de la rampe par parallélogramme, une voie réglable de 1,50 à 2,25 m avec un essieu suiveur ou non, un châssis riveté, des pompes à pistons membranes de 200, 260, 400 ou 520 L/min et, enfin, la compatibilité Isobus. Le constructeur a porté une attention particulière à l'environnement de la machine en questionnant des utilisateurs pour s'adapter à leurs besoins. L'ensemble des éléments de pulvérisation et du poste de mise en œuvre est protégé derrière un large carénage. La version T3 se décline en deux capacités de cuve : 2 600 et 3 200 L. Elle reçoit des rampes en acier ou en aluminium dont le repliage s'effectue, selon le modèle, en deux ou trois morceaux. Le pulvérisateur T4 dispose, pour sa part, de trois capacités de cuve : 3 400, 4 000 et 4 600 L. Ses rampes à deux ou trois bras travaillent sur une largeur de 18 à 40 m. Elles sont, au choix, en aluminium ou en acier.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pièces d'usure

Industriehof lance une gamme haute résistance

Récolte des fourrages

La Pöttinger HIT 16.18 T fane large

Miniatures

ROS, les miniatures de juin

Magazine

Matériel Agricole n°267, il "arrive"

Publi-rédactionnel

Linux, Nokia puis Valtra… la Finlande a encore de l’avance sur les technologies

Clôture électrique

Les électrificateurs Patura gagnent en performance

Semis et travail du sol

Horsch reconstruit son réseau belge

Tracteur

John Deere 6M : la variation continue sur l'accoudoir