New HollandLes machines sous étroite surveillance

Les machines sous étroite surveillance
  Les solutions de télématique PLM Connect (Precision Land Management) de New Holland sont disponibles sur les moissonneuses-batteuses CX et CR, les ensileuses ainsi que les tracteurs des séries T7, T8 et T9. La version de base, baptisée Essential, permet à l'utilisateur de visualiser la position des machines de sa flotte sur un site Internet dédié conçu en partenariat avec le fournisseur Trimble. S'il le souhaite, il définit sur l'interface une zone de sécurité pour se prémunir contre le vol. Lorsque l'une des machines franchit le périmètre délimité, le système prévient immédiatement le propriétaire. Celui-ci peut également définir une plage horaire de couvre-feu pendant laquelle il est informé de toute utilisation de la machine. Grâce au câblage bus CAN des machines, le gérant voit s'afficher, depuis l'ordinateur du bureau, la consommation instantanée, le régime moteur, la durée d'utilisation, la température et la pression d'huile ou encore le niveau de charge de la batterie. Une version Professionnal du PLM Connect, contenant davantage de fonctionnalités, devrait être proposée fin 2013 en France. Elle devrait notamment intégrer l'analyse des performances de la machine et autoriser des réglages à distance par le concessionnaire, mais également l'échange de messages écrits avec les chauffeurs et la surveillance à distance du niveau des réservoirs de carburant.

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Élevage

Cabi Group va distribuer les clôtures Speedrite

Récolte des fourrages
Tracteur

New Holland : une cabine connectée pour les T7 HD

Broyage

Un mode Eco/Power pour le broyeur Noremat

Récolte

Le Devastator réduit les pieds de maïs à néant

Pneumatiques

Vredestein : Des pneumatiques adaptés au labour

Innovation

L'ensileuse Claas Jaguar 990 Terra Trac dans la boue

Pneumatiques

Nokian complète son offre de pneus neige pour tracteurs

Lemken Solitair 23+

La trémie avance sa polyvalence