RécolteLes ensileuses John Deere série 8000 officiellement lancées

Les ensileuses John Deere série 8000 officiellement lancées
Alors que la campagne de maïs bat son plein dans l'Hexagone, John Deere présente à la presse française, ce lundi 13 octobre, sa nouvelle gamme d'ensileuses automotrices. Il ne s'agit plus d'un scoop puisque quelques exemplaires de ces nouvelles machines tournent déjà sur notre territoire et que John Deere a choisi de dévoiler ces nouvelles ensileuses à la presse étrangère, bien avant de communiquer en France, pourtant un des premiers marchés pour ce type de matériels. Pour ne plus vous faire attendre, nous vous proposons alors, avant même la présentation officielle, de découvrir les grandes caractéristiques de ces nouvelles automotrices de la série 8000 à partir des éléments disponibles depuis plusieurs semaines sur le site canadien de John Deere. Les nouvelles ensileuses de la série 8000 se déclinent en cinq modèles (8100, 8200, 8300, 8400, 8500 et 8600) développant de 375 à 616 chevaux. Elles conservent quatre rouleaux d'alimentation et le tambour hacheur multicouteau. Leur moteur John Deere, toujours en position longitudinale, est associé à un renvoi d'angle transmettant la puissance vers le bloc hacheur et le tambour accélérateur de flux. Ce boîtier anime également les différentes pompes hydrauliques desservant les circuits d'entraînement des rouleaux d'alimentation, de la tête de récolte et de la transmission hydrostatique.     [metaslider id=26732]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutentution

Claas : un bras télescopique sur la chargeuse articulée Torion 738 T Sinus

Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

États-Unis

John Deere soutient les agriculteurs afro-américains

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe