Feraboli: Extreme 280 HTR

Feraboli: Extreme 280 HTR

Gamme

  L'offre en presses à balles rondes à chambre variable Extreme de l'Italien Feraboli compte trois modèles : 220, 265 et 280, confectionnant respectivement des balles de 120, 165 et 180 cm de diamètre. Ces machines sont fabriquées à Cremona, au sudest de Milan. Elles sont proposées en différentes variantes : avec ameneur alternatif (version HT), avec ameneur rotatif (HTR), avec hacheur à 13 couteaux (HTC) ou à 25 couteaux (HTU) et dans une configuration autorisant le réglage des pressions de serrage depuis le boîtier de commande Easytronic (version LT). Les machines de la gamme Extreme, lancée en 2004, bénéficient d'une réception Dreal à une vitesse de 40 km/h. La finition HTR présentée dans cette plate-forme est proposée depuis quatre ans en France. Elle intègre un dispositif réglable de lubrification automatique des chaînes à chaque ouverture de porte, ainsi que deux limiteurs de couple à cames, l'un sur le cardan primaire, l'autre en sortie de boîtier entraînant le rotor. La société Lemken France distribue les matériels Feraboli dans l'Hexagone.  

Le ramasseur

De série, Feraboli propose un ramasseur de deux mètres de large sur tous les modèles Extreme. Sur demande, l'acquéreur peut choisir une variante plus étroite (1,72 mètre) et bénéficier ainsi d'une minoration de tarif. Sur le modèle HTR, le boîtier de répartition du mouvement comprend deux sorties, dont une est dédiée au pick-up et aux rouleaux d'entraînement des courroies. Feraboli Extreme 280 HTR Le ramasseur intègre un boulon de cisaillement le protégeant des surcharges. Il comprend quatre barres porte-dents montées sur un chemin de cames et présente des espaces interdents de 7 cm. Deux roues de jauge, réglables selon 13 positions et légèrement pivotantes, le supportent. Leur position de travail, en avant du ramasseur, dispense le chauffeur de les démonter quand il circule sur la voie publique, la largeur hors-tout du pick-up atteignant 2,47 mètres. Le rouleau tasse-andain figure au catalogue des options.  

L'ameneur

Le rotor des presses HTR, HTC et HTU, de 520 mm de diamètre, adopte des étoiles à trois branches. Entraîné côté droit de la machine, il tourne au régime de 167 tr/min. Deux vis d'Archimède en rotation dans le sens opposé à celui du pick-up orientent le fourrage vers le centre. En cas de bourrage, le limiteur de couple à cames dédié au rotor se déclenche. Le chauffeur déconnecte la transmission de l'ameneur à l'aide d'une manette au niveau du boîtier principal. Il actionne ensuite le rotor manuellement grâce à une longue clé logée du côté droit de la machine. Les modèles dotés de couteaux sectionnent le fourrage en brins de 85 mm (version HTC) ou 45 mm de long (variante HTU). Chaque lame est protégée par une sécurité à ressort et s'efface en cas de contact avec un corps étranger.  

La chambre de pressage

Six courroies tressées à agrafes, longues chacune de 11,67 mètres (modèle 280 HTR), composent la chambre de pressage. Elles sont maintenues en tension par deux bras et un palonnier d'environ 50 cm de longueur, situé au niveau de la partie supérieure de la machine. Deux rouleaux, l'un métallique et l'autre revêtu de caoutchouc, animent ces courroies. Un petit rouleau décrotteur hélicoïdal et un racleur les maintiennent propres. Dès le démarrage de la balle, le rouleau porteur et deux petits cylindres moteurs surplombant l'ameneur assistent les courroies dans la mise en rotation du fourrage. L'ensemble forme une préchambre quadrangulaire. L'opérateur ajuste le diamètre du noyau entre 0 et 120 cm à l'aide d'un axe de butée sur chaque côté de la machine, empêchant la descente du palonnier (cinq positions). Sur demande, Feraboli fournit un potentiomètre de réglage au centimètre près. Le choix de la densité périphérique des balles s'opère hydrauliquement sur la machine, ou depuis le boîtier en cabine (option). Lors de l'ouverture de la porte, les courroies détendues cessent de tourner et la balle transite par l'éjecteur optionnel.  

Le liage

La presse HTR est munie de série d'un dispositif de liage par ficelles. Côté droit, un emplacement dédié accueille six pelotes de réserve (six bobines supplémentaires sur demande). Celles-ci alimentent l'unique bras de liage, monté sur un pivot, en deux lignes parallèles. Le mécanisme réalise un aller-retour par cycle. Sur chaque roulette d'alimentation, un capteur surveille le bon déroulement du processus. Le dispositif optionnel de liage par filet comprend un vérin électrique, dont la mise en route déclenche la présentation du filet sous deux petits rouleaux. Sa mise en place est facilitée par l'ouverture du capot frontal, maintenu en hauteur par deux vérins à gaz. Feraboli ne propose qu'un seul emplacement de stockage de bobine optionnel, sur le flanc gauche. Une option de liage par film figure également au catalogue.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?