Massey Ferguson: La récolte comme fer de lance

Massey Ferguson: La récolte comme fer de lance

L'objectif est clair : Massey Ferguson veut produire des machines de récolte à la fiabilité et au taux de satisfaction élevé. La marque s'en donne les moyens et a commencé par lancer un vaste plan de restructuration de son usine italienne de Breganze. Le renouvellement des moissonneuses-batteuses Delta et Centora en est le premier résultat. Celui des tracteurs est attendu pour l'Agritechnica.

La gamme des tracteurs MF 5600, jusqu'alors composée de trois modèles équipés d'un moteur à trois cylindres, s'enrichit de trois autres versions animées par un quatre cylindres de 4,4 litres. Plus puissants que les trois premières variantes lancées à l'Eima, les 5611, 5612 et 5613 délivrent respectivement 110, 120 et 130 chevaux. Ils respectent la norme antipollution Stage IV suite à l'utilisation d'un catalyseur DOC et du dispositif de traitement SCR. Malgré la prise d'embonpoint du bloc moteur, le capot conserve son dessin plongeant pour offrir une visibilité optimale à l'avant. Sous la cabine, la marque propose la transmission Dyna 4, à quatre rapports sous charge, Modèles MF 8727 MF 8730 MF 8732 MF 8735 MF 8737 Moteur Agco Power, six cylindres, 8,4 litres Puissance maximale sans surpuissance* 240 265 290 320 340 Puissance maximale avec surpuissance* 300 325 350 380 400 Transmission Variation continue Dyna-VT Versions Efficient / Exclusive ou la Dyna 6, à six vitesses powershift, réservée jusque-là aux modèles de plus forte puissance. La première variante de boîte, uniquement disponible avec la finition d'entrée de gamme Essential, intègre un circuit hydraulique à centre ouvert de 58 l/min alimentant des distributeurs mécaniques. La seconde dispose, dans ce même niveau de finition, de deux pompes à engrenage fournissant jusqu'à 100 l/min. La version haut de gamme Efficient se dote d'un circuit load sensing portant le débit maximal à 110 l/min vers des distributeurs électriques.Un pont avant suspendu hydrauliquement, conçu par les bureaux d'études Massey Ferguson, s'ajoute à la liste d'options des MF 5611, MF 5612 et MF 5613. Cet équipement reste compatible avec l'utilisation d'un relevage ou d'un chargeur frontal. La cabine de ces tracteurs, mais également celles des plus gros MF 6600 et MF 7600, se décline pour les collectivités dans une version panoramique dont le montant latéral droit est supprimé et remplacé par une vitre en plexiglass de plus grande taille.  

Du design et des équipements

Les moissonneuses-batteuses de Massey Ferguson se refont une beauté. La Delta 9380, au système hybride de battage et de séparation, et les Centora 7380 et 7382, dotées, elles, de huit secoueurs, se parent de capots redessinés et de nouvelles couleurs du plus bel effet. La cabine Skyline, montée pour la première fois sur leur petite soeur Beta, complète le lifting de ces trois plus grosses machines de la gamme Massey Ferguson. Le poste de conduite réserve, en plus de son nouveau style extérieur, des commandes plus ergonomiques et intuitives à l'instar du joystick Power Grip et du terminal TechTouch doté d'un grand écran couleur et tactile. Ce dernier s'avère pré-équipé pour recevoir un système de guidage par satellites, une caméra arrière ou un dispositif de contrôle de rendement autorisant par exemple, après l'exportation des données, la création de cartes de modulation d'azote. Sous leurs grands capots, ces engins cachent des moteurs Agco Power (ex-Sisu) désormais conformes à la norme Stage IV. Le sept cylindres de 9,8 litres des Delta, développant jusqu'à 496 chevaux, et le six cylindres de 8,4 litres des Centora utilisent pour celà, une vanne EGR externe et un catalyseur DOC couplés au dispositif de traitement SCR. Ces blocs intègrent en supplément un inédit système de suralimentation à double étages composé de deux turbocompresseurs et de deux intercoolers. Une barre de coupe à tapis de 10,74 mètres, la plus large jamais produite, fait son apparition au catalogue de la Delta 9380. Les spires de la vis affichent une hauteur supérieure de 41 % en comparaison aux modèles précédents. Pour plus d'autonomie dans les grandes plaines, les deux plus gros modèles de la gamme emportent jusqu'à 12 500 litres de grains dans leur trémie. La saison 2014 marquera l'arrivée d'un kit de chenilles optionnel de 660 mm de large remplaçant à l'avant les roues des machines hybrides Delta ou conventionnelles Centora. Fourni par l'Italien Tidue, cet équipement autorisera une vitesse d'avancement de 30 km/h (limitée à 25 km/h en France) et offrira une largeur hors tout des machines limitée à 3,5 mètres.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pièces détachées

Le centre logistique Bepco sort de terre

Tonne à lisier

Un enfouisseur pour le Strip-Till chez Samson

Travail du sol

Des déchaumeurs Kverneland Enduro polyvalents

Miniatures

Weise Toys présente le Fendt 510C Turboshift

Travail du sol

Des équipements supplémentaires sur les outils Razol

Récolte pommes de terre

Dewulf améliore l'effanage sur son arracheuse RA3060

Utilitaire

Plus de grip pour le Quad Yamaha Kodiak 450 EPS

Récolte

La console 4640 sur les série T et W de John Deere

Essai tracteur

Claas Arion 660 CMatic, taillé pour les travaux lourds