New Holland: Les CX Élévation dopées dans les côtes

New Holland: Les CX Élévation dopées dans les côtes

New Holland a choisi la Champagne crayeuse fin juillet pour dévoiler les derniers produits de sa gamme récolte. Le constructeur a offert une nouvelle cabine à sa moissonneuse-batteuse d'entrée de gamme TC5000 (voir Prise en main p. 50 de ce numéro) et boosté la productivité et l'autonomie de ses modèles conventionnels haut de gamme, désormais baptisés CX Élévation.

New Holland dope les performances dans les côtes de ses nouvelles moissonneusesbatteuses conventionnelles de haut de gamme. Le constructeur de Zedelgem (Belgique) a effectivement revisité ces CX8000 qui laisseront place en 2014 à la gamme Élévation. Les deux CX7000 Élévation, comptant cinq secoueurs, et les trois CX8000 Élévation à six secoueurs inaugurent un astucieux système régulant automatiquement la cadence de ces éléments de séparation en fonction de la pente. Le dispositif, nommé Opti-Speed, s'inspire du système Opti-Fan ajustant automatiquement le régime du ventilateur, lancé sur les CR et désormais monté de série sur les CX Élévation. Par le biais d'un capteur d'inclinaison et d'un variateur électrique, il diminue le régime des secoueurs dans les montées et, inversement, accélère leur cadence lorsque la machine descend. Le fabricant belge annonce un gain de productivité de 10 % dans les pentes. En cabine, le chauffeur se contente de sélectionner depuis le moniteur IntelliView IV l'un des quatre préréglages en fonction de la taille des graines (colza, blé, maïs et riz). Le caisson de nettoyage à double chutes Opti- Clean est dorénavant monté de série sur les machines à caisson autonivellant. Il se caractérise par les mouvements inversés de la table de préparation, de la grille intermédiaire et de celle supérieure. Les biellettes d'entraînement des grilles sont redessinées afin d'optimiser l'angle de jeté du grain. La combinaison des deux systèmes booste de 20 % le rendement de nettoyage dans les pentes. Pour les récoltes en conditions humides, les CX7090 Élévation, CX8080 Élévation et CX8090 Élévation reçoivent éventuellement des chenilles en caoutchouc baptisées SmartTrax. Ces équipements développés en interne adoptent une structure triangulaire et trois galets tendeurs. Ils sont proposés en deux largeurs : 610 ou 760 mm. La première solution affiche une surface de contact de 1,4 m², soit deux fois plus qu'un pneu de 1 050 mm de large selon le fabricant.  

Deux trains de chenilles au tarif

Elle facilite également le trajet routier en proposant une largeur hors tout inférieure à 3,50 mètres sur certains modèles de CX Élévation. La plus large des chenilles garantit une surface au sol de 1,80 m². Pour entraîner ces trains roulants et des montes de pneumatiques de plus grande dimension, la CX Élévation reçoit un circuit hydrostatique Sauer renforcé, emprunté aux CR. Le constructeur a redessiné l'éparpilleur de menues-pailles et propose en option un siège conducteur en cuir et chauffant.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Séchage du foin

Le séchoir de balles Clim.Air.50 carbure au bois

Remorque autochargeuse

Belair : une "Selection" à 3 distributions

Agritechnica 2019 - Pulvérisation

Des Kuhn Deltis de 1 000 et 1 500 L

Presse à balles rondes

La V6 met le turbo chez McHale

Manutention

Manitou ouvre un nouveau « Training Center »

Tracteur

Un modèle supplémentaire pour la gamme Fendt 300 Vario

Agritechnica 2019 - Travail du sol

Le rouleau Horsch Cultro fait place nette dans les chaumes

Composants hydrauliques

Un nouveau patron pour le groupe Poclain

Tracteur

Le Kubota M5111 rétrécit