John Deere: Multiplication des offres

John Deere: Multiplication des offres

La presse européenne a précédé les voyageurs internationaux sur l'aéroport flambant neuf et encore inutilisé de Berlin Brandenburg. John Deere a en effet réquisitionné un des immenses halls bordant les pistes pour présenter, non pas une gamme inattendue d'avions, mais un ensemble de nouveaux tracteurs, moissonneuses-batteuses et autres matériels de fenaison.

Séries 6 MC et 6 RC : à chacun sa déclinaison

  John Deere n'en finit pas d'agrandir sa lignée de tracteurs. Les 6 M et plus haut de gamme 6 R, déjà existants, voient leurs rangs gonflés par l'arrivée des modèles plus compacts 6 MC et 6 RC. Ces derniers remplacent les séries 5 R et les 6030 dont ils reprennent l'empattement de 2,4 mètres et la cabine à six montants. Les différents modèles intègrent un moteur à quatre cylindres de 4,5 litres conforme à la norme Stage IIIB et développant de 90 à 120 chevaux. La boîte de vitesses à quatre rapportssous charge PowrQuad Plus sera l'unique solution proposée sur les 6 MC. Les 6 RC ajoutent à leur catalogue les transmissions AutoQuad Plus et AutoQuad Plus EcoShift offrant toutes les deux des automatismes de passage des vitesses sous charge. Les 6 RC reçoivent également un circuit hydraulique débitant 114 l/min et s'avèrent éligibles au montage de l'optionnel pont avant suspendu TLS. Le constructeur se targue ainsi de pouvoir offrir près de cinq modèles de tracteurs différents pour une même puissance demandée. En marge de la présentation des séries 6 MC et 6 RC, John Deere dévoilait les tracteurs 5 GL destinés aux exploitations arboricoles. Fabriqués par le spécialiste italien Agritalia, les deux modèles commercialisés offrent une hauteur maximale de 1,26 mètre et développent 75 et 85 chevaux.  

Les 7R évoluent en douceur

Le constructeur américain remet au goût du jour sa gamme de tracteurs 7 R présentée pourtant il y a moins de deux ans. Cette série composée de six modèles, d'une puissance nominale de 210 à 290 chevaux, comptera, à partir du printemps 2014, le John Deere 7310 R développant, lui, 310 chevaux, voire 340 chevaux après activation de sa surpuissance. Il sera le seul à disposer d'un moteur conforme à la future norme antipollution Stage IV grâce à l'ajout d'un dispositif d'injection SCR en supplément du filtre à particules. Le pack de refroidissement actuel, doté d'un ventilateur en tête, laisse place à un module disposant verticalement et horizontalement les radiateurs.Cette nouvelle conception offre, selon la marque, de meilleures performances et une plus grande facilité de nettoyage. L'ensemble de ces tracteurs bénéficiera également, dès janvier 2014, de la nouvelle transmission full-powershift e23 (voir encadré page précédente). John Deere s'est aussi penché sur l'intérieur de leur cabine, qui conserve sa structure à quatre montants mais intègre, sur le siège pivotant à 40 degrés, le nouvel accoudoir Command Arm. La marque a en effet revu l'ergonomie de ce module réunissant l'ensemble des fonctions de l'engin. Le dernier terminal tactile et couleur Command Center, doté de série d'un écran de 7 pouces (10,4 en option), se révèle, selon le constructeur, très intuitif. À bord, le chauffeur dispose d'un nouveau compartiment réfrigéré ainsi que d'un essuie-glace et d'un pare-soleil sur la vitre latérale droite. L'arrivée d'un kit d'éclairage à LED illuminera, sur 360 degrés, les travaux de nuit.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pommes de terre

La planteuse Terra-Protect de Grimme succède au Dyker

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Résultat troisième trimestre

John Deere ralentit

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m