La Katana en 510 et 850 chevaux

La Katana en 510 et 850 chevaux
Fendt lance deux nouvelles ensileuses automotrices Katana, de 510 et 850 chevaux. La première, dénommée Katana 50, partage les mêmes caractéristiques que la Katana 65 de 650 chevaux entrée cette année en commercialisation sur le marché français. Elle loge le moteur V8 Mercedes-Benz de 16 litres et présente un empattement de 3,20 mètres. Cette machine de 510 chevaux est attendue en France pour la fin 2014. Elle sera disponible en quatre roues motrices et peut-être en deux roues motrices car le constructeur reconnaît réfléchir à cette solution. La plus puissante de la gamme Fendt, la Katana 85, devrait être fabriquée en nombre limité pour la prochaine campagne. Elle est animée par un V12 MTU (Mercedes-Benz) de 21 litres. Pour intégrer ce moteur sur la machine, les ingénieurs ont prolongé l'empattement à 3,45 mètres, renforcé l'essieu arrière et redessiné les réservoirs à carburant pour atteindre une capacité totale de 1 350 litres (ou 1 100 litres et 250 litres pour le conservateur d'ensilage). Pour le reste, la Katana 85 reprend à sa petite soeur son pont moteur arrière suspendu, et ses organes d'alimentation, de hachage et d'expulsion.

Un tracteur de 130 kW de puissance électrique

Fendt travaille sur le projet du tracteur électrique depuis plus de dix ans. Ce long investissement traduit l'importance du sujet aux yeux de la firme allemande. Le concept, nommé X, vise à combiner sur un même engin l'énergie électrique et le protocole de communication Isobus. Le constructeur retient une génératrice électrique animée par un moteur thermique de 200 chevaux Agco Power de quatre cylindres et 4,9 litres. La puissance électrique fournie à l'arrière du tracteur, un modèle de la série 700, atteint 130 kW. Comme le ventilateur du moteur thermique est entraîné électriquement et que la température de fonctionnement ne dépasse pas 60 °C, le fabricant annonce un rendement de 96 %. L'énergie électrique permet d'entraîner tous les types de composants d'un matériel attelé compatible Isobus. Fendt noue actuellement des partenariats avec d'autres fabricants, à l'instar de Krone, Fella, Amazone ou Lemken pour développer des outils capables d'accepter une telle puissance électrique.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Tracteur

Le confort accru sur les Massey Ferguson 3700 AL

Automoteur d'épandage

Le Claas Xerion qui voulait être automoteur

Elevage

Une pompe à eau Ukal Elevage

Récolte des fourrages

Une faucheuse frontale Kuhn Compacte et légère

Récolte

Un pick-up MacDon PW8 de 4,5 m

Fertilisation

La pince Yara N-Tester devient connectée

Elevage Biologique

« J’élabore à la ferme mes fromages au lait biologique »

Télémétrie

Proche du client tout en gardant ses distances avec John Deere Connected Support

Essai tracteur

Deutz-Fahr Agrotron 6165.4 RCshift : « What else ? »