La famille betterave s'agranditGrimme

Grimme

La toute jeune filiale belge de Grimme organisait les 11 et 12 décembre une présentation dynamique de sa gamme de matériels à betteraves. Trois des quatre intégrales de la marque étaient à l'oeuvre durant cette journée. Elles étaient épaulées par un transbordeur d'origine Hawe réalisant ici sa première apparition dans les champs.

Grimme Belgique a clôturé sa première saison d'arrachage de betteraves par une présentation dynamique de sa gamme. La jeune filiale, créée en septembre, a réuni agriculteurs et entrepreneurs belges et français à Wangenies, commune wallonne de la province du Hainaut (Belgique). Ces invités ont vu en action trois des quatre intégrales de la marque, un transbordeur Hawe et un avaleur de tas Kleine.   La première récolteuse, la Rexor 620, arrache les racines sur six rangs et les stocke dans sa trémie de 33 m3. Cette machine dispose désormais d'un moteur Mercedes-Benz de 530 chevaux conforme à la norme antipollution Stage IIIB et travaillant à des régimes compris entre 1 150 et 1 500 tr/min. Sa cabine intègre un accoudoir entièrement repensé recevant un nouveau joystick et des boutons de raccourci aux écrans tactiles. La Rexor 630, présentée en avant-goût du Sima 2013 dans les colonnes de Matériel Agricole (n° 185 - janvier 2013), reprend les caractéristiques de la Rexor 620 mais dispose d'une trémie de 45 m3, soit environ 30 tonnes de betteraves, et d'un six-cylindres de 15,6 litres développant 625 chevaux.   La Maxtron 620 reste, elle, fidèle à son essieu avant à chenilles et à son système de nettoyage à 13 rouleaux transversaux. Le dernier matériel de la gamme de récolte des betteraves, le transbordeur RUW 4000 T doté de trois essieux et d'une caisse de 40 m3, assure le transfert du produit jusqu'au bout du champ. Cet appareil est issu d'une collaboration entre Grimme et le fabricant allemand Hawe de remorques et de transbordeurs. La caisse, adaptable sur un châssis de transport multi-fonction, reçoit un élévateur de vidange latéral d'une longueur de 4,5 mètres limitant, lors du déchargement, le marquage du sol sur l'aire de stockage des betteraves et ainsi la reprise de terre par l'avaleur de tas.   La remorque reçoit un fond mouvant à lattes animé par une centrale hydraulique. Grimme propose également la version RUW 2500 T à deux essieux offrant un volume de chargement de 27 m3. Les deux modèles devraient entrer en commercialisation dès la saison prochaine sous les couleurs de la marque. Enfin, l'avaleur de tas Kleine Cleanliner Mega assure le transfert des racines vers la sucrerie. L'engin dispose d'une première table à rouleaux de dix mètres de large ramassant les betteraves directement au sol. Un second ensemble de rouleaux assure un nettoyage supplémentaire avant le chargement de la récolte dans les remorques des camions.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Miniatures

Wiking, les miniatures de l'été

Pulvérisation

Matrot Falcon 8500, un faucon de 52 m d’envergure

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Vidéo : les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?