New Holland CR 10.90 : battez surclassé

New Holland CR 10.90 : battez surclassé

New Holland a choisi les immenses parcelles de l'est de l'Allemagne pour montrer à la presse européenne son dernier gros bébé : la CR 10.90. Derrière cette appellation se cache la plus grosse moissonneuse-batteuse à rotors du marché, une machine de classe 10.

New Holland passe à la catégorie supérieure en dévoilant la moissonneuse-batteuse CR 10.90 d'une puissance maximale de 652 chevaux ECE R120. Cette machine à double rotor, la plus puissante du moment, débarque avec cinq autres modèles CR développant de 449 à 571 chevaux. Elle bénéficie, comme les autres, d'une nouvelle cabine et des dernières évolutions sur le système de séparation forcée. Cette non-conventionnelle de classe 10 est alimentée par une plate-forme de coupe Varifeed de 12,50 mètres d'envergure. Elle reçoit d'office, à l'avant, des trains de chenilles en caoutchouc SmartTrax à suspension Terraglide pour supporter les 14 500 litres de grain stockés en trémie. Elle est motorisée par le nouveau six-cylindres Cursor 16 produit par Fiat Powertrain Technologies dans son usine française de Bourbon- Lancy (Saône-et-Loire). Ce moteur de 15,9 litres de cylindrée, alimenté par 1 300 litres de carburant stockés dans deux réservoirs, se caractérise notamment par sa conformité à la norme antipollution Stage IV en utilisant la technologie SCR (AdBlue) sans avoir recours à la solution EGR de recirculation des gaz d'échappement. La CR 10.90 bénéficie en standard du rouleau transversal DFR (Dynamic Feed Roll) procurant, selon la firme, un gain de débit allant de 10 à 15 %.  

Une cabine plus spacieuse et silencieuse

  Ce tambour, optionnel sur les autres CR, se situe entre le convoyeur et les rotors. Son action préserve la paille et le grain, notamment le maïs humide assez sensible, car il tourne à une vitesse intermédiaire entre celle du convoyeur très lente et celle des rotors très rapide. La nouvelle CR, comme ses petites soeurs de dernière génération, embarque exclusivement les rotors de séparation dénommés Twin Pitch. Ceux-ci, développés initialement pour le riz, sont annoncés particulièrement bien adaptés aux conditions françaises (grain mûr mais paille humide par exemple). Ils peuvent tourner légèrement moins vite que les variantes antérieures et autorisent un plus grand écartement des contre-rotors. Par conséquent, ils se révèlent moins gourmands en énergie. Ils présentent par ailleurs l'intérêt d'utiliser des plots de battage, de la taille d'une main, ne demandant aucune intervention pour passer des céréales au maïs. Leur diamètre s'élève à 559 mm (22 pouces) sur les modèles CR 8.90 à CR 10.90. Il se limite à 432 mm (17 pouces) sur les CR 7.90 et CR 8.80 de plus petit gabarit. La CR 10.90 partage avec les autres CR le caisson de nettoyage autonivelant à double cascade. Toutes sont également équipées de la fonctionnalité OptiFan adaptant automatiquement le régime des vents en fonction de l'inclinaison longitudinale de la machine. Pour satisfaire l'appétit de la plus grosse des moissonneuses-batteuses New Holland, l'élévateur à grain propre a été redimensionné. Il présente un débit de 200 t/h contre 150 t/h sur les autres CR. La trémie de 14 500 litres équipant en standard la CR 10.90 s'accompagne d'une vis de vidange débitant 142 litres par seconde (126 litres par seconde sur les autres). Elle est également disponible en option sur la CR 9.90 mais dans cette configuration cette machine chausse systématiquement les chenilles à l'avant. Le dernier point caractérisant les CR de nouvelle génération porte sur la refonte du poste de conduite. La cabine a en effet été entièrement redessinée. Baptisée Harvest Suite Ultra et fabriquée en France, à Croix dans le Nord, elle affiche un volume intérieur de 3,7 m3 et dispose de 6,3 m² de surface vitrée (respectivement 3,6 m3 et 5,9 m2 auparavant). L'insonorisation dans l'habitacle a au passage été renforcée. Le niveau de bruit annoncé est descendu à 73 dB(A) alors qu'il s'élevait à 75 dB(A) sur les précédentes CR. Le poste de conduite bénéficie également d'une nouvelle console de commande. Celle-ci loge la poignée multifonction CommandGrip et s'accompagne du moniteur Intelli- View IV à écran couleur et tactile de 26,4 cm de diagonale.  

CX5000/6000 Elevation : triple chute pour un nettoyage efficace

  Les moissonneuses-batteuses de la gamme CX5000/6000 Elevation, deux machines à cinq secoueurs (CX5080 et CX5090) et deux modèles à six secoueurs (CX6080 et CX6090), devraient voir leur niveau de performance progresser nettement dès la prochaine campagne de récolte. New Holland annonce en effet avoir apporté des évolutions notables sur le caisson de nettoyage qui s'avérait parfois limitant dans certaines conditions. Le constructeur lance sur ces moissonneuses-batteuses un nouveau dispositif à trois cascades dénommé Triple-Clean. Ce nouvel ensemble accroît, selon la marque, la capacité de nettoyage de 15 %. Il s'accompagne sur les six-secoueurs CX6080 et CX6090 d'une vis inférieure à double spire pour transférer le grain propre plus rapidement vers l'élévateur et en accroître le débit jusqu'à 10 %. Les CX5000/6000 Elevation conservent l'architecture à quatre tambours du système de battage. Les plus petites gagnent en autonomie avec une capacité de trémie uniformisée à 8 300 litres sur les cinq-secoueurs et de 9 300 litres sur les six-secoueurs. Tous les modèles adoptent par ailleurs un réservoir à carburant de 670 litres contre 580 litres auparavant. Ils profitent également de l'écran Intelliview IV, à écran couleur et tactile de 26,4 cm de diagonale, ainsi que d'un essieu arrière renforcé acceptant des pneumatiques de plus grand diamètre.  

TC 4.90 : des gènes de cinq secoueurs

  La famille de moissonneuses-batteuses TC change d'appellation pour la saison 2015 et s'enrichit du modèle TC 4.90. Le premier chiffre de la nouvelle dénomination indique le nombre de secoueurs tandis que le second classe la machine dans la gamme. La dernière-née, la TC 4.90, s'inscrit ainsi comme la plus puissante des quatre-secoueurs. Elle hérite de la conception des modèles TC à cinq secoueurs. Cette nouvelle moissonneuse-batteuse, animée par un six-cylindres Fiat Powertrain Technologies de 6,8 litres, développe 175 chevaux de puissance maximale. Ce moteur répond désormais sur l'ensemble des TC à la norme antipollution Stage IIIB. La TC 4.90 bénéficie d'un batteur de 61 cm de diamètre et de 104 cm de large, d'un caisson de nettoyage à double chute et d'une trémie de 5 000 litres. Sa plate-forme de coupe, d'une largeur allant de 3,96 à 5,18 mètres, bénéficie du contrôle de la hauteur de fauche par patins. Cette quatre-secoueurs accède à différentes options renforçant son niveau de performance. Elle se complète ainsi d'un tambour séparateur rotatif pour récolter en conditions de pailles vertes et accroître le débit (jusqu'à 15 % de gain). Elle embarque également les fonctionnalités OptiFan et SmartSieve, deux options indissociables sur ce modèle. L'OptiFan adapte automatiquement le régime des vents en fonction de l'inclinaison longitudinale de la moissonneuse-batteuse. Par exemple, la valeur de rotation de la turbine de ventilation du système de nettoyage programmée à 700 tr/min est effective à plat. En montée, elle s'abaisse automatiquement à 600 tr/min et grimpe à 800 tr/min dans les descentes pour bien dégager les grilles afin de conserver le même niveau d'efficacité du caisson. Le dispositif SmartSieve agit également sur le système de nettoyage. Il consiste, dans les dévers, à exercer des mouvements transversaux sur la prégrille et la grille à grain supérieure afin de répartir la récolte sur toute leur largeur et préserver leur efficacité. D'autres options viennent parfaire le confort d'utilisation de la TC 4.90 : la climatisation à régulation automatique (manuelle de série) ou encore la mesure de l'humidité du grain.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants