Tour de marché : les six-secoueurs résistent

Tour de marché : les six-secoueurs résistent

Presque aussi performantes que des machines non conventionnelles et appréciées pour leur capacité à préserver la paille, les moissonneuses-batteuses à secoueurs incarnent la polyvalence. Les variantes à six secoueurs et plus résistent à l'essor des machines à rotor sur le marché français. Elles sont trente-deux dans ce tour de marché animé par sept constructeurs.

CLAAS

  Mis à part la machine d'entrée de gamme Tucano 340, les six moissonneuses-batteuses à six secoueurs de l'offre Claas intègrent dans leur chaîne cinématique trois tambours : un accélérateur de préséparation (APS), un batteur puis un tire-paille. En milieu de gamme, la nouvelle Tucano (cf. Matériel Agricole n° 202 de septembre 2014) reprend bon nombre de composants à sa grande soeur de la série Lexion. Elle s'en distingue par son caisson moins large et son batteur plus petit. Moins puissante, elle reçoit également une trémie de moins grande capacité et se vidangeant moins vite malgré la présence d'une goulotte désormais horizontale. La Lexion et la Tucano à six secoueurs, de 286 à 449 chevaux ECE R120 de puissance maximale, partagent notamment leur caisson de nettoyage à double chute et leur circuit de retour d'ôtons au tambour d'alimentation APS. Ces fabrications allemandes accèdent aux nouvelles barres de coupe Cerio et Vario dont le tablier télescopique se règle en continu depuis la cabine sur une amplitude de 70 cm. Elles accueillent différentes variantes de tête de récolte, de 5,40 à 12 mètres de large.  

DEUTZ FAHR

  Il y a un an, Deutz-Fahr dévoilait la C9000 pour étoffer par le haut sa gamme de moissonneuses-batteuses conventionnelles. À Innov-Agri, le constructeur a lancé son équivalent d'entrée de gamme C7000, qui annonce l'arrêt progressif de la production des machines de la série 60. La C9000 se distingue notamment par sa cabine plus confortable et son tambour d'alimentation situé en entrée de convoyeur. Elle accède également à une barre de coupe de 9 mètres de large (jusqu'à 7,20 mètres auparavant). Certains modèles se déclinent dans une version Balance et corrigent des dévers jusqu'à 20 % et des pentes longitudinales jusqu'à 6 %. La tête de récolte intègre alors le réglage électrohydraulique et automatique de son angle de coupe selon la pente longitudinale. Toutes les moissonneuses Deutz-Fahr conservent un caisson de nettoyage à deux chutes et un double circuit de traitement des ôtons situé de part et d'autre de la machine.  

NEW HOLLAND

  Le catalogue des moissonneuses-batteuses New Holland, fabriquées en Belgique, dénombre six variantes à six secoueurs, de 300 à 490 chevaux ECE R120. Leur chaîne cinématique intègre systématiquement quatre tambours : un batteur, un tire-paille, un séparateur rotatif et un régulateur de flux. Moins performante que la CX 8000 Elevation, la nouvelle CX 6000 Elevation (cf. Matériel Agricole n° 202 de septembre 2014) n'accède pas non plus à tous ses automatismes de conduite. Sa trémie et son réservoir à carburant progressent en capacité mais contiennent toujours moins que ceux de leur grande soeur. La CX 6000 accède à différentes variantes de barres de coupe, de 5,20 à 7,30 mètres : Haute Capacité, Extra Capacité et Varifeed. Cette dernière, avec son tablier télescopique réglable en continu sur 50 cm, est notamment proposée sur la CX 8000, avec des largeurs comprises entre 6,10 et 10,70 mètres. La dernière-née se distingue aussi par son caisson de nettoyage à triple chute réduit, sur la machine plus puissante, à deux chutes seulement. Les ôtons sont toujours reconduits au batteur et quantifiés depuis le moniteur en cabine, quels que soient les modèles.  

MASSEY FERGUSON

  La gamme de moissonneuses-batteuses Massey Ferguson dénombre trois variantes de machines à six secoueurs et deux modèles à huit secoueurs, pour des puissances comprises entre 276 et 404 chevaux ECE R120. En entrée de gamme, le modèle Activa S se contente d'un batteur et d'un tire-paille tandis que les autres machines à six secoueurs reçoivent en plus le séparateur rotatif MCS et le tambour d'alimentation en entrée de convoyeur. Sur la Beta 7370 et l'Activa S 7347 MCS, le contre-séparateur s'escamote pour préserver la paille. La Centora, à huit secoueurs, se distingue notamment par son batteur plus large, son caisson de nettoyage à double chute (contre une seule chute sur les autres modèles) et son système de traitement spécifique des ôtons (retour des ôtons au batteur sur les Beta et Activa S). Toutes ces machines accèdent aux barres de coupe standard FreeFlow, de 5,40 à 7,60 mètres, ou à tapis PowerFlow, de 5,50 à 10,70 mètres. Sur la Beta 7370, Massey Ferguson propose une variante ParaLevel corrigeant les pentes jusqu'à 20 %. Le constructeur décline également la Centora dans une variante AutoLevel pour les pentes jusqu'à 12 %.  

JOHN DEERE

  Le catalogue des moissonneuses-batteuses John Deere à six secoueurs dénombre quatre modèles. En entrée de gamme, les deux machines de la série W, moins puissantes que leur grande soeur de la série T, se contentent d'un batteur et d'un tire-paille. La chaîne cinématique des machines haut de gamme se compose de quatre éléments : un batteur, un tambour inversé, un séparateur tangentiel puis un tire-paille. Toutes les machines sont motorisées par un six-cylindres John Deere de 9 litres de cylindrée. Elles utilisent un caisson de nettoyage à double chute et un circuit de retour d'ôtons vers le batteur. Le constructeur décline ses moissonneuses-batteuses dans une version Hillmaster corrigeant les dévers jusqu'à 15 %. L'acquéreur a le choix entre trois variantes de barres de coupe à céréales : standard 600 R, à tapis 600 PremiumFlow ou à tablier télescopique de 50 cm dénommée 600 VarioStar.  

LAVERDA

  La moissonneuse-batteuse Laverda M310, avec son batteur et son tire-paille, n'accède pas au séparateur rotatif Multi Crop Separator (MCS) ni au tambour d'alimentation monté de série en entrée de convoyeur des deux autres modèles à six secoueurs de la gamme du constructeur italien. Sur ces derniers, le contre-séparateur s'escamote au-dessus et la machine fonctionne alors comme la M310, dépourvue de séparateur rotatif. La M410 se distingue de la M310 par sa trémie de plus grande capacité se vidangeant plus vite, sa cabine plus confortable offrant plus d'automatismes et son moteur Agco Power, de 8,4 litres, plus puissant. Toutes les moissonneusesbatteuses Laverda adoptent un caisson de nettoyage à simple chute redirigeant les ôtons vers le batteur. Les modèles à six secoueurs, de 276 à 360 chevaux, accèdent aux barres de coupe standard FreeFlow, de 5,40 à 7,60 mètres, ou à tapis PowerFlow, de 5,50 à 7,70 mètres. Sur la M 410, le fabricant de Breganze propose une variante Levelling Concept corrigeant les pentes jusqu'à 20 %.  

FENDT

  Les moissonneuses-batteuses de six secoueurs et plus de Fendt délivrent de 276 à 404 chevaux ECE R120 de puissance maximale. Le catalogue compte trois machines à six secoueurs et deux modèles à huit secoueurs. En entrée de gamme, la 6275 L utilise un batteur et un tire-paille tandis que les autres modèles à six secoueurs reçoivent en plus le séparateur rotatif MCS et le tambour d'alimentation en entrée de convoyeur. Sur les 6335 C et 6275 L MCS, le contre-séparateur s'escamote pour préserver la paille. Les modèles de la série P, à huit secoueurs, se distinguent notamment par leur batteur plus large, leur caisson de nettoyage à double chute (contre une seule chute sur les autres modèles) et leur système de traitement spécifique des ôtons (retour des ôtons au batteur sur les séries C et L). Toutes les machines Fendt reçoivent au choix les barres de coupe standard FreeFlow, de 5,40 à 7,60 mètres, ou à tapis PowerFlow, de 5,50 à 10,70 mètres. Sur la 6335 C, la marque allemande propose une variante ParaLevel corrigeant les pentes jusqu'à 20 %. Elle décline également ses deux modèles à huit secoueurs dans une variante AutoLevel pour les pentes jusqu'à 12 %.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes