Récolte Ensilage de maïs : cinq automotrices jugées sur la qualité

Ensilage de maïs : cinq automotrices jugées sur la qualité
Mardi 5 septembre s'est tenu le premier « Défi ensileuses » à Chemilli (Orne). Initié par l'organisme de conseil en élevage ornais Elvup, il rassemblait cinq automotrices de marques différentes : Claas Jaguar 940, Fendt Katana 65, John Deere 8500 i, Krone Big X 530 OptiMaize et New Holland FR480 Forage Cruiser.   Voir l'article annonçant cet événement.   Pour évaluer la qualité de l'éclatage des grains et la longueur de coupe de l'ensilage de maïs, l'organisme a étudié des échantillons provenant de chacune de ces machines. La relative dureté des grains constatée cette année a altéré l'indice de fragmentation du grain. Voici le verdict de cette évaluation qualitative et les conseils formulés par Elvup :   --> L'éclatage des grains est globalement insuffisant. Peu d'écarts entre constructeurs.   --> La longueur de coupe a été maîtrisée par tous les constructeurs, le défibrage limité (9 % sur grille <4 mm, objectif <5 %) et très peu de grossier (tamis haut).   -->La récolte du maïs ensilage doit se faire avec des grains avec maximum 33 % de vitreux. Au-delà, les risques d'éclatage insuffisants sont très importants,   -->Ne pas hésiter à régler l'éclateur à 1 mm pour couper au moins en 4 les grains.  

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutentution

Claas : un bras télescopique sur la chargeuse articulée Torion 738 T Sinus

Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe

Travail du sol

Les déchaumeurs Maschio-Gaspardo Ufo plus pénétrants