SalonLe Space 2020 se réinvente

Le Space 2020 se réinvente
(©Space)

L’annulation de l’édition 2020 du salon international des productions animales, décidée en raison des risques de propagation de la Covid-19 au cours d’un rassemblement de cette ampleur, a stimulé l’imagination des organisateurs. Cet événement annuel se tenant habituellement à Rennes (Ille-et-Vilaine) délaisse exceptionnellement sa formule présentielle pour laisser place à un rendez-vous numérique.

Prévu initialement au parc des expositions de Rennes (Ille-et-Vilaine), le salon Space a vu son édition 2020 être annulée dès le 5 mai compte tenu de la pandémie en cours. Comment renoncer toutefois à un événement majeur attendu et plébiscité par les éleveurs et par leurs fournisseurs ? Que les inconditionnels se consolent : selon Marcel Denieul, président du salon, une série d’événements en rapport avec le Space aura bien lieu dans la semaine du 15 au 18 septembre. « De nombreuses innovations sont habituellement dévoilées au moment du Space, lors de la rentrée agricole. Devant les nombreux besoins exprimés [suite à l’annulation de l’édition classique, NDLR], nous avons souhaité répondre aux attentes du monde de l’élevage. »

 

Concours Innov’Space maintenu

La commissaire générale de l’événement, Anne-Marie Quemener, détaille la forme que prendra cette édition inhabituelle :

L’incontournable concours des Innov’Space, distinctions des innovations habituellement soumises par les exposants, aura bien lieu cette année encore.  « La date limite de dépôt des dossiers est fixée au vendredi 17 juillet, rappelle la responsable. Le palmarès, lui, sera dévoilé le 15 septembre avec une remise physique des trophées si les conditions sanitaires le permettent. Ce concours fête ses 25 ans cette année, au cours desquels le jury a étudié 2 958 dossiers et remis 1 253 prix à 574 entreprises. Un top 100 des innovations les plus marquantes est d’ailleurs consultable en ligne sur le site du Space. » Pour s’adapter au contexte, l’organisation prévoit le lancement début août d’une application mobile aux fonctionnalités renforcées. Cet outil numérique devrait intégrer une fonctionnalité de rendez-vous BtoB entre éleveurs et fournisseurs, par appel vocal ou visioconférence sur la période du 15 au 30 septembre.

 

L’Espace podcasts pour le Space

Dès le 20 juillet, une radio web dénommée L’Espace Podcasts sera aussi ajouté sur le site web www.space.fr ainsi que sur les grandes plateformes d’écoute. Le but ? Tenir les éleveurs informés des événements du mois de septembre à suivre, en rapport avec le salon.

Les traditionnelles conférences seront maintenues à distance et disponibles à un suivi en live et, pour certaines d’entre elles, en replay. Une quarantaine de ces rendez-vous est d’ores et déjà confirmée à ce stade. Une table ronde rassemblera le mercredi 16 septembre des représentants des différents maillons de la chaîne de production alimentaire, agriculteurs et métiers périphériques. Ils ont su perpétuer leur activité malgré les conditions parfois difficiles de ces derniers mois et le Space souhaite leur rendre hommage. Le nouveau ministre de l’Agriculture a d’ailleurs été invité à participer à ce rendez-vous. « Il faut réinscrire cette agriculture nourricière dans des logiques positives qui donnent des perspectives aux jeunes, estime André Sergent, le président de la chambre d’agriculture de Bretagne, Les politiques seront interpellés à la rentrée sur ce point. » Ce responsable a en effet constaté l’évolution radicale des circuits commerciaux de produits agricoles, avec dans certains cas un impact négatif sur les prix.

 

Normande et Blonde d’Aquitaine à l’honneur

Du côté de la génétique animale, les présentations et les concours d’animaux seraient maintenus avec cette année à l’honneur, la Normande et la Blonde d’Aquitaine. Le Space prévoit d’ailleurs une vitrine numérique pour mettre ces deux races en valeur sur son site internet. Les ventes aux enchères génomique et élite seront, elles aussi, maintenues. Organisées du 10 au 16 septembre comme lors d’une édition physique, elles concernent les bovins de race Holstein, Normande, Jersiaise, Pie Rouge et Montbéliarde.

Afin de rappeler le caractère international de l’événement (15% du public en année normale, en provenance de 120 pays), l’organisation devrait diffuser, sur les outils digitaux du salon, témoignages vidéo de visiteurs étrangers , conférences en anglais ou encore focus sur les pays de certains partenaires.

 

Pour en savoir plus : www.space.fr

 

 

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Parts de marché 2019

Les immatriculations des pulvérisateurs automoteurs

DLG Powermix

Au coeur du banc d'essais tracteurs en Allemagne

Terminal Isobus

Le Cemis 700 prend la relève chez Claas

Miniatures

Britains commercialise un tracteur anniversaire

Élevage

Une désileuse Robert sans turbine

Essai moissonneuse-batteuse

Case IH Axial-Flow série 250 : Une pro des réglages

Pulvérisation

90 % d’herbicide en moins avec Trimble

Récolte des fourrages

Des andaineurs Pöttinger plus accessibles

Comparatif

Vidéo : 11 bols pailleurs mis à l'épreuve