ClaasL'Axion 800 saute une génération

L'Axion 800 saute une génération

   

Claas a sauté une étape avec le nouvel Axion 800 dévoilé au Sima. Il est passé directement de la norme antipollution des moteurs Stage IIIA à celle Stage IV. Le tracteur, disponible à partir de 2014, débarque en effet avec un moteur Fiat Powertrain Technologies pourvu de deux catalyseurs : DOC et SCR. Son six cylindres de 6,7 litres développe de 200 à 270 chevaux ECE R120 de puissance maximale en fonction des quatre modèles de la gamme. Il fournit, selon le tractoriste, un couple supérieur de 8 % au moteur Deere Power System du précédent Axion 800, et une plage de puissance constante plus longue (500 tr/min). La nouvelle mouture reprend aux Arion 500 et 600 le ventilateur Vistronic à vitesse variable contrôlée électroniquement. Le filtre à air, auparavant situé au-dessus du moteur, laisse place aux deux catalyseurs et se positionne désormais devant les radiateurs. Ceux-ci se situent dans l'axe de l'essieu avant pour permettre le dessin du châssis en taille de guêpe améliorant le rayon de braquage et la visibilité. De même empattement et aussi haut que l'ancien modèle, l'Axion 800 s'avère toutefois plus lourd (de 600 à 800 kg) que son prédécesseur. Mais comme sa puissance moteur progresse, il conserve en fonction des modèles un rapport poids/puissance identique. Extérieurement, il affiche un design très proche du 900 dévoilé durant le Sima 2011. Son capot monobloc est redessiné et ses grilles d'aération redimensionnées. Le nouvel Axion reprend en tous points la cabine à quatre montants du 900, plus large que celle des précédents modèles. Légèrement avancé sur le tracteur, le poste de conduite intègre une suspension à quatre amortisseurs pour davantage de confort. Claas propose toujours deux finitions : CIS et Cebis. La première compte notamment des distributeurs mécaniques, le levier Drivestick pour commander la transmission, l'ordinateur intégré au tableau de bord et un  écran sur le montant droit. La finition supérieure Cebis se caractérise par son joystick multifonction Cmotion inauguré sur l'Axion 900, son terminal positionné en bout d'accoudoir et son système de séquence de bout de  champ CSM. La prise de force avant, désormais débrayable (brevet Claas), permet d'économiser 0,4 litre de carburant par heure. La nouvelle  mouture conserve le circuit hydraulique des anciennes versions, soit un  débit de 110 l/min proposé de série ou 150 l/min en option. Elle reprend  également la transmission Hexashift 24 av./24 ar. à six rapports sous charge et quatre gammes robotisées. La boîte à variation continue Cmatic devrait arriver plus tard mais le constructeur reste discret quant à la date de sa commercialisation.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Travail du sol

Une trémie-fertiliseur de 3 500 L chez Monosem

Faucheuses

La triple faucheuse Kuhn GMD 8730 se simplifie

Irrigation

Agri Solution place l’enrouleur sous haute surveillance

Part de marché

Les outils non animés à disques se portent bien

Elevage

Des autochargeuses Jeulin plus stables

Utilitaire

John Deere Gator XUV, le confort grimpe

Semoir

Un semoir Sulky épuré

Epandeurs d'engrais

Le Kubota DSXLW épand les engrais plus vite

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct