144 chevaux sous le capotLindner Geotrac 134ep: L'originalité dans les gènes

Lindner Geotrac 134ep: L'originalité dans les gènes

Lindner ne veut plus seulement être le constructeur d'engins adaptés à la montagne. Le lancement du Geotrac 134ep en est la preuve. Destiné aux exploitations de polyculture-élevage, ce nouveau modèle, le plus puissant tracteur jamais conçu par l'entreprise familiale autrichienne, disponible dès avril 2013, reste une fois de plus fidèle aux fondements de la marque : originalité et positionnement haut de gamme.

Le Geotrac 134ep est le tracteur le plus puissant jamais produit par Lindner. Il développe 144 chevaux Iso TR14396 de puissance maximale, soit 10 chevaux de plus que le Geotrac 124, le précédent fer de lance de la marque. Sa dénomination ep, pour Efficient Power, traduit la capacité de son moteur à satisfaire à la norme antipollution Stage IIIB. Le tractoriste reste fidèle à Perkins pour la motorisation. Le motoriste a, pour satisfaire à la réglementation, ajouté un filtre à particules (FAP) et un catalyseur d'oxydation diesel (DOC) sur son bloc 1204E, le quatre cylindres de 4,4 litres à injection par rampe commune et turbo avec intercooler. Durant la régénération du FAP, qui a lieu toutes les 30 à 50 heures, la régulation électronique agit sur l'injection de carburant pour augmenter la température des gaz d'échappement. Un témoin en cabine signale cette phase. Le conducteur peut la couper manuellement pour, par exemple, évoluer dans les bâtiments en toute sécurité. Selon Lindner, le Geotrac 134ep consomme 15 % de GNR en moins que le 124 en raison de la régulation électronique de son moteur et de ses nouveaux composants hydrauliques et de transmission. Le moteur Perkins dispose d'un mode Eco limitant sa puissance à 133 chevaux Iso TR14396 en dessous de 9 km/h et si la prise de force n'est pas embrayée. Sous le capot moteur, la position du filtre à particules, au-dessus de la culasse, a poussé le constructeur à déplacer le filtre à air devant les radiateurs. Pour repositionner ces éléments, Lindner a redessiné légèrement le capot monobloc, en le rehaussant de quelques centimètres, et allongé l'empattement du tracteur de huit centimètres sans compromettre son rayon de braquage selon lui. Aux côtés du Geotrac 134ep, la firme autrichienne ajoute à son catalogue une variante moins puissante dénommée 114ep développant 133 chevaux Iso TR14396 de puissance maximale.  

La cabine riche d'originalités

  Les tracteurs Lindner se caractérisent par leur originalité. Avec le Geotrac 134ep, le constructeur mise une nouvelle fois sur ce créneau. La cabine en est le meilleur exemple. Elle intègre notamment un rétroviseur intérieur doté d'un écran à cristaux liquides. Ce dernier sert de navigateur GPS et de kit mains libres pour un téléphone portable connecté en Bluetooth. Il affiche également les images d'une caméra. Les rétroviseurs extérieurs, réglables électriquement et dégivrants, adoptent désormais des miroirs à grand angle. Toujours homologué ROPS et FOPS, le poste de conduite conserve son original pare-brise se prolongeant sur le toit entre les deux blocs de feux de travail. Lindner ajoute à cette vitre un pare-soleil désormais intégral et propose le dégivrage du pare-brise. Le constructeur soigne également l'accès à bord en limitant l'épaisseur du toit et la qualité de finition en ajoutant de nouveaux habillages en similicuir. Concernant les commandes, le tableau de bord adopte le même ordinateur IBC que le Geotrac 124. Ce terminal bénéficie de menus pourvus de nouvelles fonctions (réglage de progressivité de l'inverseur et de l'embrayage de la prise de force, indicateur de la vitesse powershift engagée...). Il affiche toujours les images d'une (ou deux) caméra arrière infrarouge et dégivrante. L'accoudoir multifonction intègre pour sa part davantage de fonctionnalités et des boutons de couleur pour faciliter la conduite. Le levier de vitesses est également redessiné pour s'adapter à la nouvelle transmission à quatre rapports sous charge. Lindner a aussi revu l'éclairage. Une lampe illumine le marchepied lorsque le conducteur ouvre la porte. À l'extérieur, le nouveau Geotrac se pare de projecteurs halogènes, de feux arrière à LED ainsi que d'un éclairage diurne à LED sur la calandre

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Récolte des fourrages

Le Kuhn GA 8830 ratisse large

Manutentution
Travail du sol

Un déchaumeur à quatre rangées de disques indépendants

Semis

Le Montana de Mascar sème de 4 à 6 m

Tracteur

L'Axion 900 de Claas plus fort et plus intelligent

Tracteur

Vidéo : Essai du John Deere 8R370

Tracteur

Le Fendt 1100 Vario MT reçoit un moteur MAN

Fertilisation

Une trémie frontale pour Mascar

Réseaux commerciaux

Steyr à la reconquête de l’Europe