Zetor Crystal : le six-cylindres renaît

Zetor Crystal : le six-cylindres renaît

Les salariés de Zetor savourent spécialement le retour de la production des Crystal à Brno. Même si leur moteur n'est plus signé Zetor, ces tracteurs logent un six-cylindres comme leurs aînés produits dans cette usine il y a tout juste 30 ans ! Leur lancement officiel a eu lieu début juillet en République tchèque et Matériel Agricole a bien sûr fait le déplacement pour vous dévoiler les dessous de ces nouveaux modèles.

En 1969, Zetor sort le Crystal 8011 de 80 chevaux marquant, à l'époque, l'entrée de la marque en grosse puissance. L'étape suivante se concrétise en 1975 avec l'arrivée d'un modèle à moteur six cylindres de 120 chevaux décliné en deux roues motrices (12011) et 4 x 4 (12045). En 1985, la puissance est portée à 160 chevaux avec le Crystal 16045. Mais, suite à une décision politique, la production des gros tracteurs part du côté slovaque chez ZTS. Ce dernier construit notamment sous licence des chars d'assaut russes dont l'activité se réduit du fait des accords d'Helsinki (1975) visant à réduire la production d'armes. Ainsi, le site tchèque Zetor de Brno perd une partie de sa production au profit de l'usine ZTS de Martin. La coopération s'avère peu enthousiaste et s'arrête définitivement en 1993, lors de la séparation de la Slovaquie et de la Tchéquie. Il faudra alors attendre 2015 pour revoir des six-cylindres sortir de l'usine de Brno. Deux modèles composent la nouvelle gamme dévoilée cet été : le Crystal 150 développant 144 chevaux et le Crystal 160 délivrant 163 chevaux. Les nouveaux Zetor, inspirés du Forterra HD, en reprennent la cabine (sauf le toit), la transmission, le circuit hydraulique, le relevage... Du fait de l'intégration d'un six-cylindres Deutz de 6,1 litres, ils présentent un empattement allongé de 12 centimètres. Leur capot monobloc a été dimensionné pour recevoir un filtre à particules lorsque la réglementation sur les émissions polluantes l'exigera. Pour l'heure, le moteur doté d'une rampe commune, d'une régulation électronique de l'injection, de 24 soupapes et d'un système de réduction catalytique sélective (SCR) répond à la norme Stage IIIB. Ce six-cylindres s'accompagne d'un réservoir de carburant de 300 litres (remplissage à droite du tracteur) et d'une réserve d'AdBlue de 30 litres (bouchon du côté gauche).  

Design et confort soignés

  Le constructeur a particulièrement soigné le design de cette gamme en proposant notamment de peindre les jantes de la même couleur que le capot du tracteur. La calandre intègre six phares complétés par des feux répartis à l'avant et à l'arrière de la cabine. Pour le confort, le pont avant fourni par Carraro possède une suspension indépendante des roues et la cabine repose sur un système d'amortissement mécanique. Le tracteur reçoit des pneus tchèques (Mitas) en 540/65R28 à l'avant et 650/65R38 à l'arrière. Grâce au renfort en plusieurs points de la transmission, le Crystal accueille la même boîte de vitesses que le Forterra HD. Elle compte deux gammes, cinq vitesses, un tripleur et un inverseur hydraulique sous charge signé par l'équipementier italien Graziano. Ce dernier élément s'avère assez doux du fait d'un amortissement par boule d'azote. En revanche, la grille inversée du levier de vitesses surprend. Pour enclencher la première, il faut tirer le levier en arrière et, pour passer la seconde, le pousser vers l'avant. Entre chaque rapport, inutile de toucher à la pédale d'embrayage, un bouton sur le levier de vitesses désactive l'embrayage. De même, un sélecteur permet de modifier le rapport engagé du tripleur. Un mode de conduite « auto » permet un passage automatique de ces trois rapports sous charge. Ce système fonctionne également lors de l'inversion du sens de marche. Selon le constructeur, la transmission offre 14 rapports entre 4 et 12 km/h. Le pont arrière, signé Zetor, intègre la prise de puissance à quatre régimes : 540, 540E, 1000 et 1000E tr/min. Pour les besoins hydrauliques, Zetor utilise un circuit à centre ouvert fournissant 85 l/min. Il retient un relevage à commande électronique Bosch.  

Simplicité de mise

  Deux vérins auxiliaires actionnent les bras du relevage arrière de catégorie 3, capables de porter un total de 8 500 kg. Les distributeurs auxiliaires, au nombre maximal de six, restent contrôlés mécaniquement. La commande électrique et la programmation de huit distributeurs possibles sur les Forterra HD ne sont, pour le moment, pas disponibles sur le Crystal, tout comme le circuit hydraulique load sensing délivrant 120 l/min. La cabine spacieuse du Crystal reste simple. Elle intègre un siège à suspension pneumatique et un toit doté d'une vitre ouvrable. Les filtres de cabine se trouvent au-dessus du parebrise. Le tableau de bord bénéficie désormais d'une indication de niveau du réservoir d'AdBlue mais aussi d'une fonction diagnostic. Ce tracteur se veut simple pour additionner les trois qualificatifs mis en avant par Zetor : puissance, endurance et performance.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pommes de terre

La planteuse Terra-Protect de Grimme succède au Dyker

Semoir

Un interrang supplémentaire pour l'U-Drill de Kverneland

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre