New Holland T7 et demi

New Holland T7 et demi

La puissance n'est plus exclusivement réservée aux engins les plus lourds. New Holland nous l'a démontré en présentant sa gamme de tracteurs T7 HD. Les deux modèles T7.290 et T7.315, de 288 et 313 ch, offrent ainsi une polyvalence proche de celle des T7 classiques sans atteindre le gabarit d'un lourd T8. La chasse au gaspillage de puissance, cheval de bataille des ingénieurs lors la conception de ces nouveaux tracteurs, présage également une sobriété moteur.

La marche séparant un tracteur européen d'un modèle typé américain est souvent trop haute pour les agriculteurs à la recherche de puissance. New Holland a enfin corrigé le tir en présentant, en France, en avant-première du salon Agritechnica, les nouveaux tracteurs de la série T7 HD. Conçus avant tout pour le transport et la préparation du sol, les T7.290 et T7.315, de 288 et 313 ch, offrent ainsi une polyvalence similaire à celle d'un T7 classique sans le surpoids des imposants T8. Le résultat : un tracteur musclé, haut sur pattes et au design racé dans lequel nous avons pu monter lors de l'événement Saint Thomas Camp organisé début octobre par la filiale française sur la commune de Contest (Mayenne). Les T7 HD intègrent cependant bon nombre de composants connus. New Holland s'est en effet attaché à reprendre certains éléments des T7, à l'instar du six-cylindres FPT de 6,7 L, tout en optimisant leur utilisation. Ce dernier bénéficie notamment d'un bloc-moteur porteur liant la transmission au berceau du pont avant suspendu et permettant au tracteur d'atteindre un poids total en charge (PTAC) de 16 t. Un turbo à géométrie variable vient également s'y greffer pour, selon la marque, étendre sa plage de couple constant. Le respect de la dernière norme antipollution Stage IV a cependant contraint le motoriste FPT à intégrer trois différents catalyseurs et un système d'injection d'AdBlue sur la ligne d'échappement. L'ajout, en supplément, d'un clapet de freinage des gaz d'échappement augmente leur température pour mieux les dépolluer ensuite. Il fait aussi office de ralentisseur lorsque le conducteur actionne la pédale placée à gauche de celle d'embrayage.  

Les pertes de puissance traquées

  New Holland profite de ce nouvel opus pour faire la chasse aux pertes de puissance. Le ventilateur du système de refroidissement bénéficie, par exemple, d'un simple entraînement à courroie et de pales réversibles à angle variable. Ce dispositif module ainsi le débit d'air selon la température des fluides et, à l'inverse, favorise, lors d'une décélération, la consommation de puissance génératrice de frein moteur. Les pompes à engrenage habituellement utilisées pour alimenter le circuit hydraulique de la direction et de la transmission sont ici remplacées par une variante à détection de charge bien moins énergivore lorsqu'elle n'est pas sollicitée. Le compresseur d'air du système de freinage pneumatique bénéficie, quant à lui, d'un embrayage désactivant son fonctionnement dès la pression cible atteinte. À la clé, des économies de carburant que nous ne manquerons pas de quantifier au cours d'un de nos prochains essais. New Holland a réduit au strict minimum son offre de transmission. Seule la boîte à variation continue AutoCommand est en effet proposée. Elle reprend l'architecture à quatre gammes mécaniques (en marche avant) des T7 classiques. Son régime de travail a cependant été revu à la hausse pour admettre le couple supplémentaire des T7.290 et T7.315. Le pont arrière a, en conséquence, été redimensionné et autorise le montage de roues d'un diamètre de 2,05 voire 2,15 m. Le tracteur circule ainsi à une vitesse comprise entre 30 et 40 km/h avec, dans le second cas, un régime moteur minimal de seulement 1 300 tr/min. L'offre de prise de force est, elle, nettement plus complète avec quatre régimes à l'arrière et deux à l'avant. Le pont avant spécifique inaugure une suspension à berceau de conception similaire à celle des T8. L'engin atteint ainsi un empattement de 2,99 m, contre 2,88 m pour un T7.270, et 3,50 m pour le plus petit des T8.  

Arrivée de nouveaux équipements

  La relative compacité des T7 HD n'est cependant pas, selon New Holland, un point négatif pour traîner de lourds outils. La marque fournit en effet différents lestages de roues arrière et inaugure un système de contrôle de la pression des pneumatiques admettant jusqu'à 16 valves électroniques réparties sur le tracteur et le véhicule remorqué. Outre la détection de fuites, cet équipement informe le chauffeur de la pression instantanée et indique, selon le matériel attelé, la pression idéale à paramétrer sans pouvoir la modifier. Les T7.290 et T7.315 bénéficient d'une cabine strictement identique à celle des plus petits T7. Cette dernière accueille, à l'extérieur, jusqu'à 16 feux de travail à LED. À bord, seul l'accoudoir SideWinder II est proposé. Il intègre notamment le joystick multifonction et le terminal IntelliView IV. Cet écran couleur et tactile bénéficie d'une nouvelle gestion des séquences de bout de champ bien plus intuitive que sur la précédente génération de T7. New Holland offre également de série la compatibilité de son terminal à la norme Isobus de deuxième classe. En option, celle de troisième classe autorisera l'outil à prendre la main sur un distributeur hydraulique, sur le relevage ou sur la vitesse d'avancement du tracteur. L'usine historique de Basildon, au Royaume-Uni, a d'ores et déjà lancé la production de ces deux nouveaux modèles sur une ligne de production dédiée au marché européen et nord-américain.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semis

Une double dent Dale Drills pour semer en direct

Equipement

Une station à la ferme Beiser environnement

Récolte

La coupe flexible de Geringhoff ne manque pas d’air

Fenaison

Un groupe de fauche de 9 m pour McHale

Semis

L'Alpego Jet M consomme moins et s'utilise mieux

Part de marché

Les ventes de semoirs traînés à céréales explosent

Travail du sol

La herse de déchaumage Agrisem International s’allège

Travail du sol

Double fonction pour la roue de charrue New Holland

Part de marché

29 % de presses à balles rondes vendues en plus