Deutz-Fahr: Trois petits quatre cylindres

Deutz-Fahr: Trois petits quatre cylindres
Laisser le choix de la transmission quel que soit le modèle de tracteur, telle est la stratégie désormais adoptée par Deutz-Fahr sur ses modèles de moyenne puissance. Jusqu'à présent, l'acquéreur d'un 140 chevaux de la marque devait se contenter d'une boîte semi-powershift et disposait obligatoirement d'une transmission à variation continue s'il optait pour un 120 chevaux. Le tractoriste a désormais corrigé le tir. Les nouveaux 6120.4, 6130.4 et 6140.4, développant respectivement 115, 124 et 139 chevaux ECE R120 de puissance maximale, accèdent au choix à la transmission semi-powershift ou à la variation continue TTV, comme les quatre et six cylindres de la même série 6 développant de 150 à 190 chevaux. Ces engins, dévoilés début septembre à Châteaubernard (Charente) au nouveau siège de la filiale française, conservent le moteur Deutz TCD 4.1. Ce quatre cylindres de 4,04 litres satisfait désormais à la norme antipollution Stage IIIB. Il abandonne la vanne EGR au profit d'un catalyseur SCR fonctionnant à base d'AdBlue.   Ce liquide étant absorbé à hauteur de 5 à 7 % du GNR, l'acquéreur réalisera un plein d'AdBlue (28 litres) tous les deux pleins de gazole (230 litres). Le moteur, doté de quatre soupapes par cylindre et d'un turbo à régulation électronique Wastegate, se distingue par sa rampe commune d'injection alimentée par deux pompes sous une pression maximale de 1 600 bars. Ces modifications entraînent une baisse de la consommation de 10 %, un couple maximal dopé d'autant et une plage de puissance constante débutant plus tôt, dès 1 600 tr/min selon le constructeur. Sur le plan de la transmission, la variante semi-powershift est la nouvelle ZF 7140, pourvue de quatre rapports sous charge, quatre vitesses mécaniques et deux gammes robotisées (32/32 voire 48/48 avec super-réducteur). Elle automatise le passage des rapports au changement de gamme, au sein d'une même gamme, et autorise le réglage d'agressivité de l'inverseur sous charge selon cinq niveaux.La transmission à variation continue TTV reste quant à elle la ZF Eccom 1.3 à quatre plages mécaniques et trois modes de conduite (manuel, automatique et prise de force).   Le système de freinage des petits série 6 propose un frein à main à commande électrique et un amplificateur.Le pont avant accède en option à des freins multidisques intégrés dans les réducteurs ainsi qu'à un mécanisme de suspension. Il dispose de Battage haut de gamme avec les C9000 La cabine Commander Cab V se distingue par sa colonne de direction réglable selon trois positions, ses doubles rétroviseurs électriques, sa glacière amovible de 21 litres et son toit redessiné, mieux équipé en phares. Les nouvelles moissonneuses-batteuses Deutz-Fahr de la série C9000 se distinguent extérieurement par leur cabine et leur design signé Giugiaro. Elles accèdent à une coupe de neuf mètres de large. Modèle C9205 C9206 Largeur de coupe 4,80 à 7,20 m 5,40 à 9 m Batteur (diamètre/largeur) 600 mm/1,27 m 600 mm/1,52 m Nombre de secoueurs 5 6 Puissance maximale (ch ECE R120) 334 395 Capacité des réservoirs Carburant : 750 litres/AdBlue : 85 litres la fonction ASM automatisant son embrayage et le blocage de différentiel selon la vitesse d'avancement et l'angle de braquage.   Deutz-Fahr propose en standard quatre régimes de prise de force : 540, 540 Eco, 1000 et 1000 Eco. Il décline ses trois tracteurs selon trois niveaux de finition. Les modèles Standard reçoivent la boîte semi-powershift et une pompe hydraulique de 69 l/min, voire 88 l/min en option. Les versions P (semi-powershift) et TTV (variation continue) bénéficient d'un circuit load sensing de 120 l/min et d'un réservoir d'huile de transmission séparé de celui dédié à hydraulique, évitant la pollution des réservoirs et autorisant une plus grande quantité d'huile exportable : 40 litres. Les versions Standard et P adoptent la cabine S-class² tandis que les modèles TTV profitent du poste de conduite MaxiVision. Quelle que soit la cabine, le constructeur propose dorénavant trois variantes de siège pneumatique, un circuit de climatisation revu et un panneau commandant des phares plus nombreux.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées

Pièces d’outils de travail du sol

Industriehof aux commandes de Forges de Niaux

Equipement

Des phares de travail a LED Hella