Deutz-Fahr

Deutz-Fahr

Le groupe italien sort les chevaux

La nouvelle série 9 de Deutz-Fahr compte quatre tracteurs développant de 270 à 340 chevaux. Ces modèles sont pourvus d'une transmission à variation continue ZF Terramatic TMT 32 permettant, dans les pays où la réglementation l'autorise, une allure maximale de 60 km/h. Ils logent un six cylindres Deutz TCD de 7,8 litres, conforme à la norme antipollution Stage IV. Ce moteur dispose de quatre soupapes par cylindre, d'un turbocompresseur avec intercooler et d'une gestion électronique. Il adopte un système d'injection DCR (Deutz Common Rail), le post-traitement des gaz d'échappement à convertisseur catalytique SCR (adjonction d'AdBlue) et un filtre à particules (FAP). Les tracteurs de la série 9 reçoivent une suspension de pont avant et un frein de stationnement électrique (EPB). Leur système de freinage PowerBrake module la pression dans le circuit selon la charge. Les versions 60 km/h intègrent de série des freins sur l'essieu avant. Le système hydraulique, d'un débit maximal de 210 l/min, s'accompagne de sept distributeurs auxiliaires. Ils sont tous commandés électroniquement et disposent d'un contrôle du débit et d'une temporisation. La capacité maximale du relevage arrière atteint 12 000 kg. La cabine Maxi-Vision équipe les tracteurs de la Série 9 et offre une bonne visibilité grâce à son nouveau pare-brise monobloc. L'ordinateur de bord couleur est placé sur son montant avant droit.  

Un 440 chevaux pour demain

Le stand Deutz-Fahr de l'Agritechnica attirait aussi les visiteurs grâce au modèle de 440 chevaux de la série 11, le premier de la future gamme composée, à terme, de trois tracteurs délivrant 360, 400 et 440 chevaux. L'engin le plus puissant cache sous son capot un moteur MTU 6R 1300 de 12,8 litres. Ce six cylindres prend place dans un châssis spécifique reliant la transmission au pont avant. La boîte à variation continue ZF Terramatic TMG 45 propose une vitesse maximale de 50 ou 60 km/h à 1 700 tr/min. Le tracteur bénéficie d'un freinage ABS et pourra chausser des pneus allant jusqu'à la dimension IF900/65R46, la plus haute monte agraire actuellement disponible sur le marché. La suspension du nouveau pont avant de la série 11 adopte la solution à roues indépendantes. Le système hydraulique se compose d'un circuit load sensing de 300 l/min comprenant huit distributeurs auxiliaires, tous commandés électroniquement et tous dotés d'un contrôle du débit et d'une temporisation. La capacité de levage maximale s'élève, comme sur les modèles de la série 9, à 12 000 kg.  

Les 5C succèdent aux Agrofarm

Deutz-Fahr vient de lancer la série 5C constituée de quatre tracteurs développant de 90 à 120 chevaux. Ces nouveaux modèles, remplaçants des Agrofarm, sont disponibles en deux et quatre roues motrices. Ils se distinguent des tracteurs de la série 5 par l'adoption d'une cabine spécifique à quatre montants dotée d'un toit vitré et profitent au passage d'un habitacle plus large de 12 cm par rapport à leurs prédécesseurs. Ces tracteurs logent un moteur Deutz à quatre cylindres à injection par rampe commune et gestion électronique. Leur système de recirculation des gaz d'échappement par une vanne EGR externe à refroidissement liquide, en association avec le catalyseur d'oxydation diesel (DOC), réduit les niveaux de particules et de NOx, garantissant ainsi des émissions conformes aux normes antipollution Stage IIIB. Les 5C se complètent en option du système SDD (Steering Double Displacement) permettant de braquer au maximum en réduisant le nombre de tours de volant. Ils se déclinent en versions LS et GS. Les modèles en finition LS accèdent à deux solutions de transmission dotées d'un inverseur mécanique à gauche du volant : à 10 rapports avant et arrière ou à 20 rapports avant et arrière avec doubleur sous charge. Les tracteurs en version GS accèdent à cette précédente variante 20/20 ainsi qu'à la boîte à 30 vitesses avant et arrière dotée de trois rapports powershift. Ils bénéficient en revanche d'un inverseur sous charge. Les Deutz-Fahr 5C intègrent un relevage à contrôle électronique d'une capacité allant de 3 565 à 5 410 kg selon le modèle. Leur circuit hydraulique se décline en deux configurations : 55 l/min et 60 Eco. La seconde solution utilise une double pompe permettant d'obtenir le débit maximal dès 1 600 tr/min.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes