TracteurSaga JCB Fastrac : la rétrospective

Saga JCB Fastrac : la rétrospective
JCB célèbre en 2016 les 25 ans de son tracteur Fastrac. C'est au milieu des années 1980 que l'idée du Fastrac se met à germer dans la tête de Sir Anthony Bamford, dirigeant du groupe familial. La firme JCB élabore secrètement un prototype dès 1987. Le cahier des charges est relativement simple : l'utilisateur doit être capable de rouler plus vite et de gagner en productivité. Le tracteur original élaboré par les ingénieurs britanniques possède quatre roues égales. Il bénéficie à l'époque déjà d'une suspension intégrale. La première série, composée des Fastrac 125 et Fastrac 135, sera lancée quatre ans plus tard, en 1991. Le parcours historique de ces tracteurs sera jalonné d'évolutions. En 1996 par exemple, le constructeur introduit des modèles à quatre roues directrices. Il propose une nouvelle suspension sur les séries 2000 et 3000 en 1998. La série 4000 sera, elle, remaniée en 2013 avec l'intégration d'une nouvelle cabine. Le Fastrac 8000 en bénéficie désormais avec le lancement de la quatrième génération de cette série haut de gamme. L'offre de tracteurs Fastrac compte aujourd'hui sept modèles de 200 à 335 chevaux : 3200, 3230, 4160, 4190, 4220, 8290 et 8330. Dans un diaporama, retrouvez ci-dessous une sélection des principaux modèles successifs du Fastrac, depuis sa première introduction sur le marché jusqu'au lancement du dernier Fastrac 8000. [metaslider id=45937]

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Pommes de terre

La fraise Dewulf SC300 renforcée

Manutention

Un minipelle à zéro déport de 2,3 t pour Yanmar

Travail du sol

Horsch confirme sa vision de l'agriculture hybride

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : les mesures (partie 3)

Essai tracteur

Essai Massey Ferguson 7719S, tout d'un grand

Presse à chambre variable

Des balles rondes atteignant 140 kg/m3 chez Kuhn

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen