Fendt : du vert à foison

Fendt : du vert à foison

Pendant que les écoliers faisaient leur rentrée, Fendt emmenait la rédaction de Matériel Agricole en Bavière pour son Press Camp 2015. Les deux journées passées à proximité de la ville de Marktoberdorf, fief historique de la marque allemande, nous ont enfin permis de découvrir les entrailles du fameux 1000 Vario. L'Agritechnica était également bien présent dans l'esprit du constructeur avec la présentation, en avantpremière, d'une grande partie des nouveautés.

Fendt 1000 Vario : la force tranquille

  Le Fendt 1000 Vario est aujourd'hui le tracteur conventionnel le plus puissant de sa catégorie. Il se décline en quatre modèles : 380, 420, 460 et 500 chevaux. Malgré son gabarit imposant, il ne pèse pas plus de 14 tonnes à vide. Pour élargir son domaine de compétences, Fendt propose des lestages augmentant, si besoin, sa masse à vide de 50 %. Sous son immense capot, il loge un moteur MAN de 12,4 litres. Ce six-cylindres se caractérise par son fonctionnement à bas régime (concept ProDrive). Sa plage d'utilisation se situe en effet entre 1 150 et 1 550 tr/min, tandis que son régime nominal est placé à 1 700 tr/min. Son module de refroidissement est inédit. Avec le « Concentric Air System » (CAS), le ventilateur prend place devant les radiateurs pour aspirer de l'air frais et optimiser son fonctionnement. La transmission à variation continue inaugure, elle, le Variodrive. Avec cette technologie, l'essieu avant possède sa propre source d'entraînement, limitant ainsi les pertes de puissance. Fendt équipe alors sa boîte Vario de deux pompes hydrauliques, l'une dédiée à l'entraînement de l'essieu avant et l'autre affectée au pont arrière. Le système hydraulique des 1000 Vario peut être pourvu de deux pompes indépendantes de 220 et 210 l/min. Cette configuration autorise l'entraînement de deux circuits hydrauliques auxiliaires différents. La cabine reçoit pour sa part des évolutions favorisant la visibilité avec une surface vitrée légèrement supérieure à celle des autres modèles de la marque. Son aménagement intérieur ne surprend pas, car il reprend les grandes lignes du poste de conduite des autres tracteurs Fendt de forte puissance avec, notamment, l'accoudoir intégrant le levier multifonction ainsi que le terminal Vario. À la différence des autres séries, quatre finitions sont disponibles : Power, Power Plus, Profi et Profi Plus.  

Le lestage et le gonflage pour les nuls

  Avec le Fendt Grip Assistant, le constructeur bavarois facilite la gestion des pressions de gonflage et le lestage de ses tracteurs. Cette application, proposée dans un premier temps sur les modèles de la série 1000 et intégrée au terminal Vario, demande de renseigner certains champs tels que le type d'attelage, les conditions d'utilisation, les caractéristiques des pneumatiques et le type d'outil attelé. À partir de ces données, l'application définit les paramètres optimums pour le tracteur. Deux modes de fonctionnement existent : Speedselect et Ballastselect. Le premier définit le lestage et la pression en fonction des critères précédents et de la vitesse de travail. Le second donne la pression des pneus et la plage de vitesse d'utilisation en fonction des différents équipements de lestage disponibles (masse avant, masses de roue...). Dans les deux cas, la pression s'ajuste directement depuis le terminal Vario sur les tracteurs dotés du système de télégonflage Variogrip.  

La Katana 65 limite ses émissions

  Après plus de 200 exemplaires vendus depuis 2012, l'ensileuse Katana 65 bénéficie d'une série d'évolutions et loge désormais une motorisation conforme à la norme antipollution Stage IV. Son nouveau six-cylindres de 15,6 litres, d'origine MTU, développe 625 chevaux. Il utilise le système de réduction catalytique sélective SCR (injection d'AdBlue) pour sa dépollution. L'adoption d'une nouvelle génération de moteur s'accompagne d'un système de refroidissement revu dont la surface augmente de près de 25 %. Cette ensileuse change également de châssis et reprend celui de la Katana 85. Cette évolution dispense maintenant la Katana 65 de lestage arrière, au profit de coffres de rangement et d'un compartiment pour les batteries. L'essieu avant accède à de nouvelles tailles de pneumatiques, jusqu'à 900 mm de large et 2,06 m de diamètre, tout en respectant un gabarit routier de 3,2 m. La conception des réservoirs a, par ailleurs, été revue sur les deux Katana. Ces derniers sont désormais modulaires. Ainsi, à la commande, il est possible de remplacer une partie du réservoir à carburant par une réserve d'eau et d'additif. Le dispositif applicateur de conservateur utilise un système de pulvérisation commandé depuis le terminal et son débit s'ajuste de 25 à 125 l/h. Les deux ensileuses Fendt bénéficient enfin d'un nouvel éclateur. La pré-tension des rouleaux de cet organe s'effectue maintenant par deux ressorts pour une meilleure résistance dans de gros volumes d'ensilage.  

Fendt fait la fenaison

  Fendt annonce l'arrivée, d'ici à l'été prochain, d'une ligne de matériels de fenaison. Les faucheuses, les faneurs et les andaineurs fabriqués par Fella seront en effet proposés aux couleurs de la marque bavaroise. Comme les tracteurs et les ensileuses Fendt, ces machines sont conçues en Bavière, dans l'usine Agco de Feucht. Cette nouvelle gamme se compose de deux types de faucheuses. Les Cutter à tambours sont disponibles de 2,20 à 3,26 m tandis que les Slicer à disques travaillent sur une envergure allant de 1,66 à 9,30 m. Les faneuses Twister disposent de 4 à 14 rotors couvrant des largeurs de 4 à 17,5 m. Les andaineurs Former s'équipent, eux, d'un à quatre rotors pour des largeurs de 3,4 à 12,5 m.  

Le Variogrip Pro ne manque pas d'air

  Le Variogrip Pro de Fendt est une évolution du système de télégonflage déjà connu sur les plus gros tracteurs du constructeur. La nouveauté vient de la rapidité du système à augmenter la pression dans les pneumatiques. Pour cela, un pneu intérieur est intégré contre la jante et fait office de réserve d'air. Il réduit également le volume nécessaire au gonflage de la chambre principale. Lors d'un besoin de pression, le Variogrip Pro utilise l'air du pneu intérieur pour gonfler le pneu principal. Selon le constructeur, une trentaine de secondes suffisent pour ajouter un bar de pression dans un pneumatique de dimension 710/75R42. Codéveloppée avec le manufacturier Mitas, cette technologie sera d'abord disponible sur les séries 900 à la fin de l'année 2016.  

Un andaineur branché

  L'andaineur Former 12555 X, à entraînement électrique, est spécialement conçu pour évoluer avec les tracteurs issus du projet Fendt X-Concept. Grâce à son mode d'animation, cet appareil dispose d'un couple important et de besoins en maintenance très limités. La vitesse de rotation de ses quatre rotors, ajustable individuellement, se règle indépendamment du régime moteur du tracteur. Cet andaineur de 12,5 m d'envergure sera disponible à la vente à la fin de l'année 2016.        

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées

Réseaux Massey Ferguson et Fendt

Ghestem Agri reprend les concessions Payen

Pièces d’outils de travail du sol

Industriehof aux commandes de Forges de Niaux

Equipement

Des phares de travail a LED Hella

Manutention

Une chargeuse Case au méthane