Valtra série N4 : le design copié-collé des six-cylindres T4

Valtra série N4 : le design copié-collé des six-cylindres T4

Pas de grande surprise lors de la découverte des tracteurs de la série N4 de Valtra, et tant mieux. Le constructeur finlandais a appliqué sur ces tracteurs le design réussi inauguré l'an dernier par les six-cylindres T4. Cette quatrième génération, qui ne se limite pas à la retouche esthétique, repousse une nouvelle fois les limites de puissance maximale développée par un quatre-cylindres avec 185 ch pour le plus gros modèle N174.

Les quatre-cylindres de la série N4 donnent un sérieux coup de vieux aux précédents modèles de la gamme N3. Ces tracteurs bénéficient en effet du design des six-cylindres T4 et héritent notamment de leur cabine entièrement redessinée. Ils proposent ainsi un poste de conduite moderne et plus spacieux se complétant en option d'un toit vitré à l'avant, un équipement qui ravira les utilisateurs de chargeur frontal. La cabine compte de série une porte à gauche et accède en option à une seconde du côté droit. Elle se décline également en variante forestière Skyview dotée d'un toit vitré à l'arrière et accède à l'optionnel poste de conduite inversé TwinTrack. La gamme N4 se compose de six modèles, tous motorisés par Agco Power et développant de 115 à 185 ch de puissance maximale avec le boost (voir tableau). Les N104, N114E et N124 logent un quatre-cylindres de 4,4 L. Celui des N134, N154E et N174 présente une cylindrée de 4,9 L. Ces deux moteurs, dépourvus de filtre à particules, satisfont à la norme antipollution Stage IV grâce à l'adoption du dispositif SCR de réduction catalytique sélective fonctionnant à l'Adblue. Sur les N4 EcoPower au suffixe E, ils proposent deux configurations de courbe d'injection sélectionnables à l'aide d'un bouton en cabine. Ainsi, le mode Power privilégie la puissance, tandis que l'Eco abaisse le régime nominal de 2 100 à 1 900 tr/min afin de limiter la consommation de carburant.  

Quatre niveaux de finition

  Les Valtra N4 se déclinent, comme leurs aînés de la série T4, en quatre finitions : HiTech 5, Active, Versu et Direct. Le premier niveau, disponible sur l'ensemble des modèles, constitue la seule configuration possible pour les N104, N114E et N124. Il comprend la transmission HiTech 5, à cinq rapports sous charge, partageant son huile avec le circuit hydraulique à centre ouvert délivrant 73 ou 90 L/min. Les modèles HiTech 5 comptent jusqu'à quatre distributeurs à commande mécanique et reçoivent en standard la console Contrôle Grip regroupant l'ensemble des fonctionnalités sur l'aile droite. Cette interface laisse place, en option, à l'accoudoir multifonction équipant les trois finitions supérieures. Le deuxième niveau, baptisé Active, adopte la transmission à cinq rapports sous charge à l'huile indépendante de celle du circuit hydraulique load sensing. Celui-ci, alimenté par une pompe à cylindrée variable, est proposé avec trois débits : 115, 160 et 200 L/min. Il s'accompagne au maximum de quatre distributeurs arrière à pilotage mécanique. La troisième finition, dénommée Versu, partage sa mécanique et son hydraulique avec l'Active. Elle s'en distingue notamment par l'intégration d'un écran en bout d'accoudoir et de distributeurs à contrôle électrique (5 au maximum). La quatrième, baptisée Direct, est comparable en termes d'équipements à la Versu. Elle identifie les N4 à transmission à variation continue. Sur le plan des automatismes, les N de quatrième génération profitent, par exemple, du régime de ralenti du moteur s'abaissant à 700 tr/min dès que le frein de parking est engagé afin de limiter la consommation de carburant. Ils adoptent également la fonction ASR (Automatic Slip Regulator) limitant le taux de patinage lors des travaux au champ. Ce dispositif, réservé aux finitions haut de gamme Versu et Direct, fonctionne à partir d'un radar mesurant la vitesse réelle du tracteur. Il agit alors sur le régime du moteur en fonction des données relevées et selon le niveau de sensibilité défini par le chauffeur.      

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)

Travail superficiel

Le canadien porté se replie chez Quivogne