Tracteur spécialiséClaas Nexos : des spécialisés de toutes tailles

Le Nexos XL reçoit les ponts de son grand frère Elios lui conférant plus de robustesse et de stabilité.
Le Nexos XL reçoit les ponts de son grand frère Elios lui conférant plus de robustesse et de stabilité. (©Claas)

Claas renouvelle sa gamme de tracteurs spécialisés Nexos. Déclinés en six versions, ceux-ci s’adressent aux maraîchers, aux arboriculteurs et aux viticulteurs. Cette nouvelle génération atteint des niveaux de puissance supérieurs, dévoile un design revisité et se conforme aux dernières normes antipollution.

Trois versions supplémentaires

Les versions existantes des Claas Nexos demeurent mais changent de dénomination. Ainsi, les VE deviennent les S (1 m de large), les VL laissent place aux M (1,25 m), et les F se changent en L (1,45 m). Par ailleurs, l’offre s’étoffe avec l’arrivée des XL (1,55 m), MD (1,25 m) et LD (1,45 m). Du S au XL, seule la largeur change, alors que les MD et LD sont des versions surbaissées, équipées d’un arceau, pour l’arboriculture. Les L et XL reçoivent au choix une plateforme ou une cabine. Cette dernière équipe de série les S et M. Du côté des performances, quatre modèles, les Nexos 220, 230, 240 et 260, offrent des puissances respectives de 85, 92, 103 et 120 ch. Ils répondent à la norme antipollution Stage V. L’ensemble de leurs dispositifs de dépollution se dissimule sous le capot. Ce dernier s’avère parfaitement plat afin d’optimiser la visibilité. Le réservoir d’AdBlue prend place à l’avant du compartiment moteur, derrière la calandre.

Le capot plat a été rabaissé de 10 cm afin de procurer au conducteur une meilleure visibilité vers l’avant.

Plus d’espace dans la cabine

La cabine des nouveaux Nexos regroupe, à elle seule, un grand nombre d’améliorations. Ainsi, elle voit disparaître le tunnel de transmission qui prenait place en son centre, au profit d’un plancher plat. Le levier de vitesse migre au bout de la console, à droite du conducteur. Ceux de sélection des gammes et du frein à main prennent place à gauche du siège. Le toit de la cabine a également été retravaillé afin d’offrir plus d’espace aux personnes de grande taille. Il arbore une forme limitant les dégâts sur les filets et les branches des arbres fruitiers. La filtration de catégorie II et celle de niveau IV prennent place dans le toit. Un bouton permet de basculer de l’une à l’autre. Un menu dédié dans le tableau de bord informe du nombre d’heures d’utilisation du filtre de catégorie IV et de son niveau d’encrassement. Le siège recule plus loin, puisque son glissement n’est plus limité par la présence de la batterie, désormais installée sous le capot. Une caméra à l’arrière permet de visualiser l’attelage et l’outil, bien que la vision directe, imposée par la norme Tractor Mother Regulation, soit également optimisée. Le conducteur peut déposer son téléphone sur le support dédié, à sa gauche, et le faire charger grâce aux deux ports USB. Claas propose enfin de connecter les Nexos à 365FarmNet afin de profiter de solutions de télémétrie et de gestion d’exploitation.

Le toit de la cabine adopte un design limitant les dégâts sur les filets et les branches des arbres.

Large choix dans les transmissions

Les Nexos S, M, L et XL accèdent à trois versions de transmissions mécaniques. L’offre de base compte 15 rapports dans les deux sens de marche, avec 5 vitesses dans 3 gammes. L’optionnel doubleur mécanique donne 30 rapports en avant et en arrière. Enfin, avec le doubleur sous charge Twin Shift, fonctionnant uniquement en marche avant, la transmission devient une 30/15. Dans cette dernière configuration, un bouton permet le débrayage de la transmission depuis le levier de vitesse, sans appuyer sur la pédale, et un inverseur sous charge est également disponible. L’étagement des rapports permet d’atteindre la vitesse de croisière de 40 km/h au régime de 1 700 tr/min. Les modèles Nexos S, M et L accèdent à un pont avant suspendu automatique ou manuel. Pour sa part, le Nexos XL repose sur les ponts de l’Elios, plus imposants. Les Nexos LD et MD, les surbaissés, embarquent une transmission différente. En effet, ils comptent 3 gammes et 4 vitesses, portant le nombre de rapports à 12. Ils accèdent au doubleur mécanique, obtenant une boîte 24/24, et au doubleur sous charge Twin Shift, en version 24/12, avec inverseur sous charge.

Le levier de vitesse migre du centre du plancher vers la console de droite, et adopte les boutons de commande du doubleur sous charge Twin Shift.

Les outils intégrés tout autour du tracteur

Sur les Nexos, les solutions ne manquent pas pour atteler des outils. À l’arrière, le relevage affiche une capacité de 3,1 t. Sa commande est mécanique ou électronique. Il reçoit des stabilisateurs mécaniques ou hydrauliques, ainsi qu’une chandelle hydraulique, à droite. Les Nexos L et XL profitent de bras inférieurs renforcés pour répondre aux sollicitations des outils lourds et tirants. À l’avant, les tracteurs embarquent une plaque d’adaptation, facilitant le montage d’accessoires, ou un relevage de 2,8 t de capacité. Des supports latéraux, juste devant la cabine, permettent le montage d’outils en position centrale. L’offre en termes de prise de force se concentre autour de deux régimes disponibles : soit 540 et 540 Eco, soit 540 et 1 000 tr/min. Le circuit hydraulique propose deux pompes au choix, débitant 60 ou 87 L/min. Dix distributeurs hydrauliques au total, à commande mécanique ou électronique, peuvent équiper les Nexos, avec quatre unités à l’arrière et six à l’avant, voire huit, selon le montage.

L’offre pléthorique de distributeurs hydrauliques et de points de fixation permettent le montage d’outils à l’avant, au centre et à l’arrière des Nexos.

 

Réagir à cet article

Les dernières annonces de matériel agricole d'occasion

Sur le même sujet

Débusqueur forestier

Weiler S250 : le skidder à la sauce américaine

Pièces et équipements
Tracteur
Alimentation des troupeaux

La ration mélangée dans le godet Juraccessoire

Travail du sol

Le déchaumeur Lemken dixième du nom

Réglementation routière
Robotique

Sieplo Feedr : le robot d’alimentation

Vibroculteur lourd

Köckerling revisite son Allrounder porté

Semis

Amazone : l’élément TwinTeC débarque sur le Cataya