TechniquePrésentation du différentiel à glissement limité à disques

 Ce type de différentiel possède un fonctionnement identique au précédent  à la différence qu'il est dépourvu de bagues de pression et que les disques constituant les deux petits embrayages ne sont pas précontraints.

L'effort de serrage des disques est engendré par la force qui tend à séparer les pignons coniques constitués par les planétaires et les satellites lorsque le couple transmis augmente.

Cet effort étant peu important, on obtient une force de serrage suffisante en augmentant le nombre de disques de friction. La valeur de "blocage" est obtenue en jouant sur le nombre de disques de friction.

Le différentiel à glissement limité présente l'avantage d'être opérationnel immédiatement et automatiquement, contrairement au différentiel classique il permet de transmettre des couples différents sur les arbres de roue ; ce différentiel contribue à une usure des pneumatiques et une consommation de carburant moins importante; de plus l'absence de commande évite les liaisons mécaniques ou hydrauliques vers le pont.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai Télescopique

Claas Scorpion 741 Varipower, Le point technique (partie 2)

Essai tracteur

Essai Case IH Luxxum 120, Le point technique (partie 2)

Technique

La liaison tracteur-sol : le patinage

Technique

Tout ce qu'il y a à savoir sur les capteurs

Technique

Capteurs : le capteur inductif à reluctance variable

Technique

Les capteurs : le capteur à effet Hall

Technique

Les capteurs : les capteurs ils

Technique

Hydraulique : tout ce qu'il faut savoir sur les pompes

Technique

Hydraulique : les pompes à pistons axiaux