TechniquePrésentation et fonctionnement du différentiel à viscocoupleur

Le viscocoupleur est un embrayage mutidisques fonctionnant grâce à la viscosité de son huile de remplissage (aucun effort presseur n‘est ajouté).

Cet embrayage se présente sous la forme d’une cartouche compacte et étanche

facilement intégrée dans le boîtier différentiel. Des disques sont alternativement solidaires de l‘arbre central et du carter grâce a des cannelures, ils sont empilés en quantité (40 à 50 couramment) et un faible jeu est conservé entre eux (de l‘ordre de 0,2 mm).

Le volume de la cartouche est parfaitement étanche et rempli partiellement (de 75 à 95 %) par un fluide silicone à forte viscosité.

Lorsqu‘une différence de régime de rotation apparaît entre l‘arbre et le carter, un couple est généré entre les deux groupes de disques. Sa valeur dépend des dimensions de l‘appareil, du nombre de disques, des jeux entre disques, de la forme des perforations des disques, du taux de remplissage de la cartouche, de la viscosité du fluide, de la température, de la pression interne…

Le facteur le plus important est la différence de vitesse.

La forme générale de la caractéristique [couple visqueux/différence de vitesse] présente cette allure :

 

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai Télescopique

Claas Scorpion 741 Varipower, Le point technique (partie 2)

Essai tracteur

Essai Case IH Luxxum 120, Le point technique (partie 2)

Technique

La liaison tracteur-sol : le patinage

Technique

Tout ce qu'il y a à savoir sur les capteurs

Technique

Capteurs : le capteur inductif à reluctance variable

Technique

Les capteurs : le capteur à effet Hall

Technique

Les capteurs : les capteurs ils

Technique

Hydraulique : tout ce qu'il faut savoir sur les pompes

Technique

Hydraulique : les pompes à pistons axiaux