Agrisem : les Disc-O-Sem en vedette

Agrisem : les Disc-O-Sem en vedette

La firme Agrisem, bien connue pour ses ameublisseurs et ses déchaumeurs à disques indépendants, cherche à se faire une place sur le marché du semis. Lors de ses journées Sem organisées début juin, elle a logiquement mis l'accent sur les dernières nouveautés de sa gamme de semoirs et notamment sur le Disc-O-Sem Gold.

Les journées de présentation Agrisem , organisées les 4 et 5 juin à Saint-Macaire-du-Bois (Maine-et-Loire) à destination du réseau de distributeurs, des agriculteurs et de la presse, ont abordé quatre techniques de semis différentes. Autour d'une fosse pédologique était notamment mise en avant une approche traditionnelle composée d'une herse rotative et d'une rampe de semis Combisem alimentée par une trémie frontale. Le semis en ligne simplifié à dents était représenté par l'outil Vibrosem. Le Tri-O-Sem rappelait pour sa part le semis direct avec un équipement de coutres à disques et de sabots distribuant la semence en bandes et localisant l'engrais. Enfin la part belle était faite aux techniques de semis par recouvrement avec les multiples solutions Disc-O-Sem élaborées sur la base de déchaumeurs à disques indépendants. Ces appareils utilisent des organes d'enterrage à doubles disques répartis sur deux rangées espacées de 20 cm avec des interlignes de 15 cm. S'ils se rapprochent d'éléments de semis en ligne conventionnels, ils sont malgré tout en mesure d'évoluer sur des préparations de sol sommaires. Leur pression d'enterrage à réglage centralisé permet en effet de dépasser les 100 kg par élément. Par ailleurs, les outils de travail du sol Agrisem, tels que le Tri-O-Sem, le Disc-O-Mulch ou le Vibro-Sem, peuvent être associés à différentes tailles de trémie, du modèle embarqué de 200 litres pour l'implantation de couverts à la volée jusqu'à des cuves frontales de 2 200 litres.  

Le Disc-O-Sem Gold fertilise

  Le nouveau semoir rapide pour les itinéraires sans labour Disc-O-Sem Gold se caractérise par son unité de préparation composée de disques indépendants fixés par paires sur des suspensions spirales éprouvées par le constructeur. Cette architecture le différencie des modèles Silver utilisant, eux, des supports individuels amortis par des boudins en élastomère. Ces deux familles d'appareils partagent la même rampe de semis à doubles disques. Chaque élément semeur dispose d'une languette en plastique qui rappuie la graine dans le sillon. Il compte également une roue à bandage caoutchouc pour le contrôle de la profondeur ainsi que deux dents de herse qui finalisent le travail de fermeture du sillon. Le modèle Gold est le seul de la gamme Disc-O-Sem à proposer la fertilisation localisée. Il reçoit pour cela une trémie compartimentée et modulable en deux volumes, l'un pour l'engrais, l'autre pour la semence, à hauteur de 60 et 40 % du volume total ou 40 et 60 %. L'enfouissement du fertilisant est réalisé tous les 30 cm entre les lignes de semis. Le Disc-OSem Gold s'attelant sur les bras inférieurs de relevage, il réagit comme un outil semi-porté au transport et traîné au travail. Sur la route, il repose uniquement sur les deux roues de 50 cm de large situées entre l'unité de préparation à disques et les éléments d'enterrage. Au semis, un rouleau escamotable composé de pneus, à l'avant, s'abaisse pour rappuyer le sol. Sa montée et sa descente sont gérées par un circuit hydraulique commun à celui des roues de transport. Ainsi, le relevage de l'outil en bout de champ n'utilise qu'un seul distributeur et s'effectue de manière séquencée. Les trains de disques remontent en premier, suivis par le rouleau frontal de plombage puis la rampe de semis. En cas d'intervention sur un lit de semence fin, l'unité de préparation à disques peut rester levée. Le Disc-O-Sem Gold se pilote avec un boîtier électronique récupérant l'information de vitesse grâce à un radar ou à un GPS. Ce terminal assure l'étalonnage automatique des distributions électriques, aussi bien pour la semence que pour l'engrais. Le bon réglage s'obtient donc en une seule pesée. Le nouveau semoir Agrisem se décline en châssis repliable de quatre ou six mètres ainsi qu'en configuration rigide de trois mètres. Il se complète en option d'une rangée de lames Crossboard et d'une herse peigne.  

Les Silver P élargissent les fenêtres d'intervention

  Les semoirs Disc-O-Sem Silver se caractérisent par leur module de préparation à disques indépendants répartis sur deux rangées et montés individuellement sur des bras amortis par des boudins en élastomère. Ces appareils, dotés d'une distribution à monodoseur animé par un moteur électrique, se déclinent en châssis traîné de trois et quatre mètres de large muni d'une trémie de 2 000 litres et porté de trois et quatre mètres, qualifiés par le suffixe P. Ils embarquent une cuve de 1 000 litres. Majoritairement vendu en combinaison avec des disques de préparation, le modèle porté Disc-O-Sem Silver P dispose d'une unité de semis amovible. Celle-ci peut ainsi être valorisée sur une herse rotative Actisem d'Agrisem. Cette combinaison prend alors l'appellation Actisem Silver P. Elle permet de travailler lorsque le déchaumeur est utilisé en solo et élargit les fenêtres de semis en conditions limites. L'agriculteur souhaitant réutiliser une herse rotative existante pourra s'équiper d'un semoir Silver P à attelage automatique. Cette combinaison présente le risque de pénaliser le porte-à-faux. Si le Disc-O-Sem Silver traîné ne bénéficie pas de cette modularité, sa liste d'équipements est en revanche supérieure à celle du modèle porté. Il se complète en effet, en option, d'une lame de nivellement crossboard et d'un rouleau avant de rappuyage constitué de pneumatiques.    

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Manutention

Manitou s’agrandit en Espagne

Enrubanneuse

L'enrubanneuse Elho 1790 Pro emballe automatiquement

Clôture électrique

La clôture électrique plus jamais emmêlée avec Patura Pro

Publirédactionnel

Les épandeurs X40+ X50+ Econov passent à l'entraînement hydraulique

Pommes de terre

Agronomic détruit les fanes mécaniquement

Pommes de terre

Ropa récolte de deux manières

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command mieux qu'une CVT?

Mélangeuses à vis verticales

Les mélangeuses Mastermix de Robert pour les petites et moyennes exploitations

Essai tracteur

New Holland T6.165 Dynamic Command : Les mesures au banc (partie 3)