Les déchaumeurs à disques indépendants de diamètre supérieur à 570 mm

Les déchaumeurs à disques indépendants de diamètre supérieur à 570 mm

Ce tour de marché dresse une liste non exhaustive des constructeurs de déchaumeurs à grands disques indépendants. Cette seconde partie recense les matériels de 14 firmes en complément du premier volet, paru dans le numéro 214 de Matériel Agricole, qui vous a déjà présenté l'offre d'Agram, Agrisem, Amazone, Farmet, Grégoire-Besson, Horsch, Jean de Bru, Kubota, Kverneland et Lemken.

SKY

  L'appellation « DDI » qualifie les déchaumeurs à disques indépendants de la marque française Sky Agriculture, filiale de Sulky. Ces appareils se déclinent en 3 et 3,5 m pour les versions portées fixes, de 4,7 à 5,7 m pour les modèles portés repliables, et de 4,7 à 6,7 m en variantes semi-portées repliables. Quelle que soit leur largeur, tous ces matériels adoptent les mêmes bras de supports et des disques de 570 mm de diamètre pour 6 mm d'épaisseur. Ces pièces travaillantes, les plus petites de ce tour de marché, sont produites en France par les Forges de Niaux. Elles bénéficient de la technologie de traitement thermique Niaux 200. La forme gaufrée des disques les rend plus agressifs et assure un meilleur mélange. Les bras supports proviennent du constructeur Grégoire-Besson. Ils se composent d'une lame ressort maintenant une paire de disques. Le réglage hydraulique de la profondeur est monté de série sur les DDI. Le nivellement latéral est quant à lui assuré par des déflecteurs présents de chaque côté du déchaumeur. Pour affiner le travail effectué, il est possible d'ajouter une herse peigne entre les deux rangées de disques.  

LABBÉ ROTIEL

  Les déchaumeurs à disques indépendants de la firme bretonne Labbé Rotiel, installée à Augan dans le Morbihan, ne sont proposés qu'en configuration portée. Ces appareils, baptisés QuadrX, se déclinent en versions rigides de 2,82 à 4 m de large ainsi qu'en variantes repliables hydrauliquement de 4 à 5,8 m. Ils présentent un dégagement sous châssis de 820 mm. Leurs disques crénelés de 610 mm de diamètre et de 6 mm d'épaisseur opèrent avec un angle d'attaque de 21°. Ces pièces travaillantes sont montées chacune sur un bras support en acier à haute limite d'élasticité (HLE) associé à une sécurité par ressort à boudin autorisant un débattement de 150 mm. Elles sont fixées sur un palier NSK à triple étanchéité et sans entretien (pas de graisseur). Les déchaumeurs Labbé Rotiel se caractérisent par la disposition en quinconce de leurs disques au sein de la même rangée. Un élément sur deux est en effet décalé de 100 mm vers l'arrière afin de favoriser, selon le fabricant, la pénétration dans les sols durs.  

KÖCKERLING

  Köckerling n'est présent que depuis deux ans sur le marché des déchaumeurs à disques indépendants. Seules les versions Profiline des appareils de la gamme Rebell permettent à ce constructeur germanique d'intégrer ce tour de marché. Elles se déclinent uniquement en châssis semi-porté et en trois largeurs de travail : 5, 6 et 8 m. Ces matériels assurent, selon la firme, une intervention optimale jusqu'à une profondeur de 16 cm. Leurs disques, de 620 mm de diamètre pour une épaisseur de 6 mm, présentent une forme concave avec de grosses crénelures et sont d'ailleurs plus à l'aise en travail profond que superficiel. La dureté de ces disques atteint 215 kg/mm², une valeur élevée qui devrait leur garantir une longévité importante. Chaque pièce travaillante est installée individuellement sur une lame ressort faisant également office de système de sécurité. La profondeur se règle hydrauliquement à l'aide d'un vérin et s'ajuste en continu, même pendant le déchaumage. Les Rebell Profiline profitent par ailleurs de disques de bordure situés sur chacun de leurs flancs. Ces organes assurent le nivellement latéral et maintiennent le déchaumeur dans son axe lors du travail en dévers. L'offre de rouleau se limite au modèle double STS. Cette variante se compose de couronnes avec un profil en U lui permettant de se remplir de terre pour une bonne adhérence et une consolidation importante du sol.  

MASCHIO

  La gamme de déchaumeurs à disques indépendants du constructeur italien Maschio prend l'appellation « Ufo ». Elle compte huit modèles déclinés en deux châssis : porté fixe de 2,5 à 4 m ou semi-porté repliable de 4 à 6 m. Ces appareils sont équipés de disques concaves crénelés dont le diamètre atteint 620 mm. Leur dureté de 180 kg/mm² n'est pas la plus importante de ce comparatif, mais elle procure malgré tout une durée de vie correcte. La protection des organes travaillants est assurée par un bras monté sur un ressort de type queue-de-cochon. Ce principe de sécurité présente l'avantage de réagir dans toutes les directions, d'avant en arrière comme latéralement. Les déchaumeurs Maschio disposent, par ailleurs, de disques latéraux limitant la formation d'un billon ou d'un sillon à chaque passage. En revanche, les Ufo n'adoptent aucune possibilité de réglage du recroisement des disques. Ainsi, en fonction de l'usure, le décalage de leurs disques ne sera pas toujours optimum. La profondeur de travail du déchaumeur se règle uniquement mécaniquement en positionnant des axes sur des platines perforées.  

RABE

  La marque allemande Rabe propose plusieurs outils à disques indépendants, mais seul le Sunbird possède des disques assez grands pour intégrer ce tour de marché. Ce déchaumeur se décline en deux types de châssis : porté fixe de 3 et 3,5 m et semi-porté de 5 et 6 m. Ses disques de 630 mm de diamètre le rendent à l'aise pour les travaux jusqu'à 20 cm de profondeur, ainsi qu'en présence de volumes de résidus importants. Leur dureté de 200 kg/mm² et leur épaisseur de 7 mm augurent, sur le papier, une grande durée de vie. Ces disques sont installés par paires sur les bras supports. Ces derniers sont protégés par des ressorts dont la résistance au déclenchement s'élève à 166 kg. Le nivellement latéral est, pour sa part, assuré par des déflecteurs. Le réglage de la profondeur s'effectue facilement grâce à la commande hydraulique de la position du rouleau.  

QUIVOGNE

  Le Diskacrop est le déchaumeur à grands disques indépendants de Quivogne. Le constructeur français propose cette machine en déclinaison portée fixe ou repliable, ainsi qu'en version semi-portée. Les largeurs de travail varient de 3 à 5 m. Deux tailles de disques s'installent sur cet outil. De série, le Diskacrop est livré avec des disques de 660 x 6 mm, remplacés en option par des modèles de 610 x 6 mm. Toutes ces pièces travaillantes présentent une forme concave et possèdent de grosses crénelures. Ces caractéristiques offrent une bonne motricité mais limitent la capacité de la machine en déchaumage très superficiel. Ces disques sont installés individuellement sur un bras support protégé par quatre boudins en caoutchouc. L'écartement entre les disques de cette machine est l'un des plus importants de ce tour de marché avec 265 mm. Cet espace limite les risques de bourrage en présence de gros volumes de résidus. Le nivellement latéral est effectué par des déflecteurs dont la position s'ajuste en hauteur et en écartement. Les batteries avant et arrière disposent d'un réglage du recroisement pour rattraper l'usure des disques. La profondeur de travail s'ajuste mécaniquement de série et hydrauliquement en option. Pour affiner le travail et améliorer le nivellement, une herse peigne s'intercale en option entre la deuxième rangée de disques et le rouleau.  

VOGEL & NOOT

  L'Autrichien Vogel & Noot compte dans sa gamme d'outils de travail du sol un seul déchaumeur à disques indépendants. Cet appareil, dénommé TerraDisc Pro, se décline en sept modèles de 2,5 à 6 m. Son châssis peut, selon les largeurs, être de type porté fixe, porté repliable ou semi-porté. L'ensemble des déclinaisons s'équipe du même ensemble de travail. Chaque élément se compose ainsi d'un disque concave crénelé de 610 mm de diamètre, d'un bras support et d'une sécurité avec quatre boudins en caoutchouc. Pour compenser l'usure des disques, il est possible de décaler les batteries d'un côté ou de l'autre par un système de cales. En option, de chaque côté de l'outil, des déflecteurs assurent le nivellement. Ils sont montés sur parallélogramme pour un meilleur suivi du sol. Le TerraDisc Pro reçoit en option une herse peigne installée devant ou derrière le rouleau. Le réglage de la profondeur de travail est réalisé mécaniquement avec des cales sur les versions portées. Une version hydraulique est disponible dans le catalogue d'options afin de simplifier cette opération. Les modèles semi-portés profitent, eux, de la commande hydraulique en standard.  

VÄDERSTAD

  Le Carrier de Väderstad, longtemps commercialisé avec des petits disques, se décline depuis quelques saisons en version XL. Dans cette finition, cet outil, doté de disques de 610 mm de diamètre et de 6 mm d'épaisseur, est uniquement disponible en châssis semi-porté repliable et proposé en six modèles de 4,1 à 12,25 m d'envergure. Ses pièces travaillantes présentent une forme conique garantissant un angle d'attaque constant. La dureté des disques s'élève à 210 kg/mm², l'une des plus importantes recensées dans ce tour de marché. Leur usure se corrige en réglant le recroisement des batteries avant et arrière afin de maintenir une qualité de travail correcte. La disposition des trains de disques en « X » permet au déchaumeur de s'équilibrer et d'éviter de tirer le tracteur d'un côté ou de l'autre. Le Carrier se distingue également par son dispositif Multiset permettant le réglage selon quatre positions de l'ensemble des disques, leur donnant plus ou moins d'agressivité selon le travail voulu et les conditions. Au rayon des accessoires, le choix se révèle particulièrement large, sûrement l'un des plus fournis. Par exemple, devant les deux rangées de disques, il est possible d'installer, au choix, les lames niveleuses Crossboard, le rouleau hacheur Crosscutter Knife ou encore une herse. Ces équipements additionnels nivellent, hachent ou étalent les résidus de récolte et facilitent la destruction des couverts végétaux.  

VICON

  Le Compactiller de Vicon est disponible en deux versions, mais seul le modèle avec les disques de 573 mm intègre ce tour de marché. Cet outil se décline en châssis portés rigide ou repliable, ainsi qu'en version semi-portée, pour des largeurs allant de 3 à 7 m. Dans toutes les configurations, le déchaumeur s'équipe de disques coniques à petites crénelures, dont la dureté de 200 kg/mm² laisse présager une bonne durée de vie. Ces éléments sont montés individuellement sur des bras supports protégés par des boudins en caoutchouc. Les fixations reçoivent des encoches évitant les mouvements latéraux des disques afin d'assurer une action uniforme sur toute la largeur de l'outil. Un réglage du recroisement des pièces travaillantes est présent sur cette machine. Il permet de positionner les batteries de disques de façon optimale, quelle que soit l'usure. Pour compléter son travail, le Compactiller adopte en option une herse peigne qui s'intercale entre la deuxième rangée de disques et le rouleau. Cet accessoire affine davantage et optimise le nivellement. Le déchaumeur Vicon accède également à différents types de rouleaux : du modèle cage simple au sillonneur lourd Discpacker. Il embarque en option, comme ses cousins de Kverneland et Kubota, un semoir pour couverts végétaux, l'Airsem SB, pour implanter des Cipan en même temps que le déchaumage.  

TULIP

  Avec les Multidisc XXL, Tulip compte à son catalogue des déchaumeurs à disques indépendants pourvus de grands disques. Le constructeur néerlandais bénéficie grâce à cette gamme d'une vingtaine de déclinaisons : des châssis portés fixes, portés repliables en deux et trois parties et enfin semi-portés également à repliage en deux ou trois parties. Toutes ces configurations couvrent des largeurs de travail allant de 3 à 12 m. Leurs disques concaves, de 610 mm de diamètre et de 6 mm d'épaisseur, disposent de grosses crénelures. Ils sont ainsi plus à l'aise dans du travail profond que dans du travail superficiel. De surcroît, avec l'écartement de 270 mm entre chaque disque, le Multidisc dispose de la plus grande valeur de ce comparatif. La destruction de couverts végétaux ne devrait donc pas lui poser de souci. La protection des pièces travaillantes est assurée par un bras support monté sur quatre boudins en caoutchouc. Le réglage de la profondeur de travail s'effectue mécaniquement. Une version à commande hydraulique est disponible en option pour gagner en confort. Pour un nivellement latéral correct, l'outil reçoit des déflecteurs remplacés en option par des disques. Outre un large choix de rouleaux de rappui, le Multidisc se complète, pour affiner le travail, d'une rangée de herses peignes entre le deuxième train de disques et le rouleau arrière.  

PÖTTINGER

  Le Terradisc de Pöttinger est le seul appareil de la firme autrichienne dans la catégorie des déchaumeurs à disques indépendants. Il se décline en trois variantes : portée rigide, portée repliable et semi-portée. Celles-ci partagent les mêmes ensembles disques et bras supports. Les disques concaves crénelés présentent un diamètre de 580 mm. Ils sont installés par paires sur le bras support Twin- Arm, dont la fixation large limite les mouvements latéraux. La protection s'effectue par quatre boudins en caoutchouc, dont la longueur importante couvre l'ensemble du support. Le constructeur insiste sur le grand dégagement entre les disques, les supports et le châssis limitant les risques de bourrage, même en présence de grosses quantités de résidus. Le confort de l'utilisateur n'a pas été oublié avec de nombreuses fonctions hydrauliques sur la machine. Ainsi, le réglage de la profondeur s'effectue hydrauliquement, en complément des cales d'épaisseur de 5 mm verrouillant la position choisie. Sur les châssis fixes, les paires de disques extérieurs se replient hydrauliquement pour respecter le gabarit routier. Le nivellement latéral est assuré par des déflecteurs présents de chaque côté. Pour peaufiner le travail, ces éléments s'ajustent en hauteur et en écartement. En option, une herse peigne se monte entre la deuxième rangée de disques et le rouleau pour affiner et niveler la terre sur toute la largeur de l'outil.  

AKPIL

  Le Polonais Akpil propose le Jaguar XL. Ce modèle est disponible avec des disques de 610 mm de diamètre pour 6 mm d'épaisseur. Il n'est proposé qu'en châssis semi-porté de 6 m de large. Les 48 disques concaves à grosses crénelures de cette machine sont montés sur des bras supports individuels protégés par des boudins en caoutchouc. Pour plus d'ergonomie, le terrage se règle hydrauliquement. Des disques déflecteurs sont présents de chaque côté pour le nivellement. Une herse peigne est disponible en option pour affiner le travail.  

BEDNAR

  Bednar possède une gamme assez complète d'outils à disques indépendants. Cependant, seules les déclinaisons de l'Atlas aux disques compris entre 620 et 660 mm intègrent ce comparatif. La firme tchèque, avec pas moins de quatre appellations différentes, possède l'un des plus larges choix de machines. Parmi elles se trouve l'Atlas AN, uniquement disponible en châssis fixe de 3 et 3,5 m. Ce déchaumeur s'équipe de disques de 620 mm de diamètre et de 6 mm d'épaisseur montés individuellement sur un bras support. Ce dernier dispose au choix de deux systèmes de protection : soit quatre boudins en caoutchouc, soit le système à ressort Flexi-Box. Le deuxième déchaumeur Bednar retenu pour ce tour de marché est l'Atlas AO décliné en versions normale ou L. Cet appareil existe uniquement en configuration semi-portée repliable pour des largeurs allant de 4 à 6 m. Il est également pourvu de disques de 620 x 6 mm qui, comme l'ensemble des matériels du constructeur, peuvent être au choix crénelés concaves ou à couteaux. Sur la version normale du AO, les bras supports de disques sont sécurisés par le système à ressort Flexi-Box. Sur les AO L, la protection est effectuée par quatre boudins en caoutchouc. La position des batteries de disques différencie par ailleurs les Atlas AO des modèles AN. Elles forment un X pour un réglage plus aisé et une meilleure stabilité de la machine. Le troisième modèle sélectionné, l'Atlas HO, adopte lui aussi la disposition en X des disques. Il se décline en châssis semi-porté de 4,2 à 7,2 m d'envergure. Ses disques sont les plus gros de l'offre Bednar. Ils sont concaves crénelés ou à couteaux et présentent un diamètre de 660 mm et une épaisseur de 6 mm. La suspension à ressort Flexi-Box est à nouveau utilisée pour protéger les disques et leur bras support. Enfin, le quatrième et dernier déchaumeur de la firme tchèque est l'Atlas AM. Il s'agit d'un modèle traîné disponible en 10 et 12 m. Cet outil reprend la sécurité à ressort des modèles inférieurs ainsi que les disques de 620 x 6 mm. Les différents appareils du catalogue Bednar accèdent aux contrôles mécaniques ou hydrauliques de la profondeur. Ils reçoivent un large choix de rouleaux pour s'adapter aux différents types de sol et aux besoins de l'utilisateur.  

RAZOL

  Reconnu pour ses pulvériseurs à disques en X ou en V, Razol est également présent sur le marché des déchaumeurs à disques indépendants. Avec l'Akilon, le constructeur français dispose d'un outil à grands disques. Ce matériel, doté de pièces travaillantes de 630 mm de diamètre pour 6 mm d'épaisseur, se place dans la moyenne haute de ce tour de marché. Chacun de ses disques est monté individuellement sur un bras support. La protection de chaque élément est effectuée par un ressort autorisant son escamotage en cas de besoin. Ce déchaumeur est disponible avec trois châssis différents. Le premier se retrouve sur la version portée rigide de 3 à 4 m de large. Le deuxième châssis, de type porté repliable, se décline en 4 et 5 m. La troisième variante, semi-portée repliable, est proposée de 4 à 6 m d'envergure. Sur cet appareil, Razol monte une herse vibrante entre les deux rangées de disques. Cet équipement additionnel affine la terre travaillée et la canalise vers le sol pour limiter les risques de bourrage. Le terrage de l'Akilon s'effectue mécaniquement, mais il est possible en option de le réaliser hydrauliquement.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Semoir direct

Le semoir Simtech aux boudins en élastomère

Arracheuse intégrale à betteraves

Les heures n’effraient pas la Ropa EuroTiger V8-4

Pulvérisation

Basf transfère les bidons en sécurité

Utilitaire

Un SSV à pris attractif chez Can-Am

Pommes de terre

Un système anti-érosion chez AVR

Broyeur à axe vertical

Un gyrobroyeur rigide Quivogne de 3,50 m

Pommes de terre

Réglage d'une arracheuse à pommes de terre

Station météo

Weenat aide les irrigants

Pommes de terre

Un transbordeur Downs Geo de 22 tonnes