Sky Agriculture: Une offre de plus grande envergure

Sky Agriculture: Une offre de plus grande envergure

Sky Agriculture, la jeune filiale créée par Sulky, est spécialisée dans la commercialisation des matériels de semis destinés aux implantations en non-labour. Elle vient d'étoffer son catalogue avec des déchaumeurs à disques indépendants de grande envergure.

Sulky a, en janvier, décidé de créer la filiale Sky Agriculturepour commercialiser sous de nouvelles couleurs les semoirs Easy Drill et Maxi Drill destinés principalement aux implantations en non-labour. David Guy, à la tête de la nouvelle structure ayant un aigle pour emblème, peut désormais, grâce à cette réorganisation, constituer un réseau de distributeurs exclusifs pour commercialiser ces appareils spécifiques. Il bénéficie de véritables moyens car sa jeune société compte déjà dix salariés, dont quatre inspecteurs commerciaux répartis sur la France. Il peut aussi s'appuyer sur son siège social, installé dans un bâtiment flambant neuf situé dans la cour d'une ferme à Blain, en Loire-Atlantique. Ce local héberge l'administration des ventes et le service technique. Il a également pour vocation de servir de lieu d'accueil et d'échange entre agriculteurs. L'objectif est clair pour cette filiale : devenir le troisième acteur européen dans sa spécialité. Pour développer ses ventes en France, Sky Agriculture compte bien s'appuyersur l'expérience acquise par Sulky avec ses appareils Easy Drill et Maxi Drill. Le premier semoir est l'évolution de l'Unidrill sorti en 1974. Avec son prédécesseur, il totalise plus de deux milles unités en service. Le Maxi Drill, âgé d'une douzaine d'années, se serait, lui, vendu à environ 250 exemplaires. Ces deux matériels adoptent, en plus de leurs nouvelles couleurs, un nouveau design. Leurs trémies redessinées dynamisent la ligne. Elles impliquent au passage un nouveau process industriel plus intéressant pour le constructeur. Les spécifications ont également évolué avec la disponibilité, sur l'ensemble des appareils, de la technologie Fertisempermettant d'apporter l'engrais au semis. Cette solution s'accompagne du montage, sur les semoirs, de deux modules de distribution entraînés chacun par un moteur électrique et d'une trémie à paroi intérieure mobile. L'utilisateur choisit par exemple, sur les Maxi Drill Fertisem, le volume dédié à la graine et à l'engrais avec un rapport de 60/40. Il peut aussi exploiter 90 % de la cuve au transport de la semence. Les 10 % restants sont, dans ce cas, exploitables pour, par exemple, apporter de l'antilimace.  

Des déchaumeurs fournis par Grégoire Besson

La société Sky Agriculture souhaite par ailleurs offrir à ses concessionnaires un catalogue plus étoffé en intégrant des matériels complémentaires à ses semoirs. Elle vient ainsi de se rapprocher du groupe Grégoire Besson pour commercialiser une gamme de déchaumeurs à disques indépendants. Ces appareils de conception lourde sont fabriqués, selon le cahier des charges de la marque à l'aigle, dans l'usine de la Société Nouvelle Fenet (SNF), filiale de Grégoire Besson. Ils sont destinés au déchaumage superficiel, au mulchage intensif des résidus de récolte et à la destruction des couverts végétaux. Ces outils, dénommés DDI, se déclinent uniquement en version traînée et en six largeurs allant de 4,70 à 9,50 mètres. Ils se caractérisent par l'utilisation de disques Razor de forme concave et ondulée avec le tranchant usiné. Le dessin de ces organes travaillants favorise, selon la firme, une attaque agressive et un bon mélange terre-paille. Sky Agriculture a notamment opté pour une pression au sol élevée des disques afin de garantir une bonne pénétration en sol sec. Cette valeur atteint en effet 135 à 175 kg. Pour le rappuyage, les DDI ne reçoivent que deux modèles de rouleaux doubles : de type cage ou à profil en U. Le double rouleau cage se compose d'un premier élément de 600 mm de diamètre à tubes ronds associé à un second de 500 mm de diamètre utilisant des barres carrées plus agressives. Le modèle en U complète l'action des disques en coupant les résidus et en brisant les mottes. La disposition de ses billes sur deux rangées réduit, d'après la marque, la consommation de puissance d'environ 15 %. Les profilés en U présentent par ailleurs l'intérêt de se remplir de terre en conditions collantes et d'améliorer ainsi l'adhérence du rouleau, donc sa rotation.      

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Essai tracteur

Massey Ferguson 7719 S : le point technique (partie 2)

Entretien du paysage

L'épareuse Ferri TP 510 remplace la TP 51

Entretien du paysage

Une portée de 16 m pour le broyeur automoteur Athena d'Energreen

Manutention

Un pelle sur pneus Liebherr de 14 t

Récolte

Geringhoff resserre les maïs

Tracteur

Les séries 6 Deutz-Fahr en édition Warrior !

Presse haute densité d'occasion

Fiche occasion : des presses New Holland bien carrées

Pièces d’outils de travail du sol

Industriehof aux commandes de Forges de Niaux

Equipement

Des phares de travail a LED Hella